Une forte connexion sur la base d’un double ego

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qu’est-ce qu’un couple ressent quand ils sont dans l’ « espace partagé », quand votre partenaire vous comprend et vous ressent?

Réponse: Un « espace partagé » se réfère à une complète compréhension mutuelle au sein de ses limites. Cette zone est généralement créée dans l’attitude envers les enfants. L’intérêt commun et l’importance des attributs du couple pour eux connectent le couple. Ce sont des facteurs apparemment externes, pas les nôtres, mais ils nous appartiennent. Si vous n’avez pas d’enfants, il est plus difficile de trouver des points de connexion communs.

Nous devons chercher des choses avec lesquelles nous sommes d’accord, de la compréhension, ce que nous avons en commun, où nous sommes d’accord, nous nous comprenons l’un l’autre et nous connectons, même si au début nous avons eu des opinions différentes. Mais nous progressons tellement habitués à ces concessions que nous ne pouvons pas gérer sans elles. Même si nous pouvions corriger la différence entre nous, nous ne le voudrions pas. Nous pensons que tous ces contrastes sont l’occasion d’une union particulière. Nous avons déjà compris que sans eux il n’y aurait pas d’union.

Tous ces « moments difficiles » nous aident à nous connecter. C’est grâce au fait que je concède et que mon partenaire concède que nous ressentons la connexion entre nous. Sans nos concessions mutuelles n’y aura pas de connexion. Si nous étions d’accord dès le début sur tout, nous ne ressentirions pas le contact. Ce serait comme si nous étions la même chose. Lorsque nous concédons, nous n’avons pas annulé notre ego, mais plutôt avons établi une connexion au-dessus, comme il est dit: « L’amour couvre toutes les fautes. » Par conséquent, cette très forte connexion, le contraste intérieur entre nous, est maintenu, mais au dessus de tout, l’amour est de plus en plus plus haut.

L ‘ »espace partagé » est notre ego commun double, mais à cause de cela, il nous connecte plus fortement et nous permet de ressentir la connexion entre nous. Nous devons constamment prendre soin de cet « espace partagé », pour l’évoquer et essayer de l’étendre à l’égard de différents types de connexions à partir du corporel au spirituel.

D’un « Parlons d’une nouvelle vie » du 25/07/12

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed