Les coulisses d’un théatre d’ombres

Dr. Michael LaitmanQuestion: Peut-on évaluer l’équilibre des pouvoirs dans notre monde en fonction de l’équilibre des forces spirituelles dans l’histoire de Pourim? Comment sont l’éducation intégrale et la science de la Kabbale reflétées dans cette histoire?

Réponse: Jetons un regard sur les personnages de Pourim: Le roi, Mardochée, Haman, et Esther qui les lie. Tous les fils sont tissés en elle.

C’est ainsi que les penchants d’une personne sont présentés: les trois lignes et le Créateur au dessus, c’est à dire, les connaissances et l’aspiration à Keter au dessus de la raison dans la ligne médiane. Mais en réalité, tout cela se manifeste en raison des travaux sur l’union. C’est pourquoi les événements de Pourim eurent lieu pendant l’exil babylonien.

Pourim est le symbole le plus important.

Le groupe d’Abraham vint de Babylone, réalisé une série de corrections, puis a chuté de son degré et il est descendu à Babylone une nouvelle fois pour révéler la méthode ultime de la correction là bas.

Avec cette méthode, le groupe construit un récipient spirituel nouveau, mais il ne peut pas y rester parce que ce récipient est beaucoup plus faible que le précédent. Il a beaucoup plus des limites que le précédent, parce que maintenant tout le monde a besoin d’être corrigée.

Là encore, le mélange a lieu, mais déjà sur la base de ce récipient corrigé dans Babylone et adapté au monde.

Et alors les fils d’Israël sortent dans le monde pour être avec cela, et de nos jours ils viennent à la même Babylone, à la même situation avec Haman, Mardochée, et Assuérus.

Aujourd’hui, tout est prêt, mais nous voulons avancer dans la bonne voie, au-dessus de la raison, et c’est pourquoi nous devons expliquer à tout le monde que le salut est dans l’unité.

À l’époque, Haman voulait utiliser l’état de l’ « endormissement » des fils d’Israël: Ils n’ont pas maintenu la bonne connexion entre eux et cela a fourni une occasion pour les détruire, c’est-à dire détruire l’aspiration spirituelle et les faire travailler égoïstement.

D’un autre côté, l’éducation intégrale nous dit : non, nous devons commencer à nous unir parce qu’en cela se trouve le salut du monde, à la fois matériel et spirituel. Nous n’avons pas d’autre option.

Dans les conditions actuelles, nous sommes apparemment contre le monde entier, appelant à une consommation raisonnable en fonction des besoins de base, de l’égalité, de la distribution équitable, etc. Nous leur expliquons que le secteur bancaire gonflé et la production excessive n’ont pas leur place dans le monde. En comprenant progressivement comment nous devons vivre dans des conditions nouvelles, l’humanité va se débarrasser de toutes ces activités inventées, ne laissant que ce qui est vraiment nécessaire pour l’existence normale.

Cela ne signifie pas que nous revenons en arrière ou inversons l’histoire. Bien sûr, nous pouvons continuer à développer diverses technologies, mais d’une façon où elles ne sont pas superflues, mais des réelles nécessités pour la vie.

Par exemple, si la production est automatisée, les gens n’auront pas à travailler, même pas une heure par jour. Eh bien, laissez-les s’engager dans l’activité principale de leur vie – le développement spirituel. Laissez-les faire le travail interne sur eux-mêmes.

Nous ne comprenons pas encore que les technologies d’avant-garde créent un nouveau monde « virtuel » dans lequel le désir de recevoir existera tranquillement sur le niveau ‘ »animal » parce que, après avoir atteint le degré humain, vous cesserez de sentir la « saveur » des désirs précédents. De la même façon, nous ne sentons pas la façon dont nos cheveux et les ongles poussent, ni comment nous les coupons.

Le sentiment de ce monde va commencer à « s’estomper », et toutes nos actions, toutes les connexions, toute l’existence ne se feront sentir que dans les relations entre les gens. Seulement ces relations ne seront plus fondées sur le principe de «donner et prendre», ni seulement dans l’interaction physique et pas à travers l’échange des marchandises, ce niveau sera repoussé à l’arrière-plan et disparaitront de notre perception. À la place, nous allons de plus en plus sentir l’essence intime de ce qui se passe, des relations profondes, vraies.

Donc, dans notre perception, nous allons passer à l’étape suivante, qui n’existe pas dans notre monde, parce qu’il se compose des niveaux minéral, végétal et animal et le degré humain ne lui appartient pas. Si vous l’atteignez, tous les autres degrés sont inclus en lui et disparaissent en tant que tels. Alors, notre perception est soudainement transportée dans le monde des forces, et non pas dans le monde de la matière. Il s’avère que la «matière» est le désir de recevoir, et non des images matérielles, comme des ombres, projetées sur le miroir de notre conscience.

Les technologies modernes offrent un bon soutien à cette perception. Dans les années à venir, nous allons voir comment les gens perdent leurs activités habituelles et comment ils se retrouvent sans rien. Alors, pourquoi sommes-nous nécessaires, du tout?

Nous sommes nécessaires, mais pas dans la forme de corps. Après tout, le «Moi»est quelque chose d’éternel, immuable, et nous nous élevons à ce degré par le biais de l’éducation intégrale, ce qui nous permet d’avancer en douceur et confortablement, et non sous le déluge de coups qui ne laissent pas d’autre choix.

Nous ne pouvons pas désespérer dans cette voie. Après tout, nos petits moments d’effort spirituel dépassent de beaucoup tous les efforts matériels. Si l’on pense un peu plus, si nous « poussons » un peu plus dans le développement spirituel, il n’y aura pas de bombes ni de missiles qui seront en mesure de résister à cela, des millions d’ennemis seront impuissants devant cela.

Nous devons être conscients de la différence de potentiel entre la force spirituelle et la force matérielle. Comme le Baal HaSoulam l’écrit, tous les représentants du niveau « animé » équivalent à un représentant du niveau humain. En substance, il n’y a rien à comparer du fait que la puissance entre les degrés est tellement différente. Nous avons seulement besoin d’aller plus profondément à l’intérieur, et vous verrez comment nous arrivons à Pourim …

de la 4ème partie du Cours quotidien de Kabbale du 25/02/13, Les écrits du Rabash

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: