Le respect en dépit de mon propre désir

Dr. Michael LaitmanQuestion : Il y a des gens que nous aimons plus que d’autres, il y a des amis et des ennemis. Est-il possible de maintenir de bonnes relations avec tout le monde dans le groupe ?

Réponse : Tout d’abord, vous devriez découvrir les relations corrompues entre vous. Disons que je n’aime pas quelqu’un. Je ne peux pas le supporter, sans savoir pourquoi je ne l’aime pas. Il y a quelque chose en lui qui me repousse et je ne peux rien y faire. Ma haine déborde et je répands littéralement du « poison ».

Ainsi, les gens autour devraient me dire « par inadvertance » de bonnes choses au sujet de cette personne. Tout d’un coup, j’entends : « Vous savez, je l’ai vu récemment et il m’a dit avoir accompli une grande chose ! C’est merveilleux ! »

Dans un premier temps, je vais être choqué, mais plus tard, sous l’influence de l’opinion commune, mes critères d’évaluation vont changer. C’est inévitable, car ces gens que j’admire et respecte sont en bonne relation avec lui. Peu à peu, je commence à valoriser cette personne et à être très poli avec elle sans aucune trace de haine.

Faisons attention à la façon dont nos relations se développent. Bien que nous ne deviendrons pas les meilleurs amis immédiatement, il est possible que mes préjugés envers cette personne se changent au moins en respect prudent et lointain. Mon attitude envers elle se « manifeste » brutalement et fortement en moi. Elle se change en approche positive, ce qui m’aide à faire face à mes sentiments négatifs antérieurs. Cela arrive naturellement. Mon attitude à l’égard de cette personne se transforme contre ma volonté.

Tiré de « Pourvoir en Secrets » du 08/02/13 sur KabTV

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: