Accidents planifiés dans le travail

Dr. Michael LaitmanLe Rabash, « Qu’est-ce que l’interdiction de bénir une table vide, dans le travail »: Une personne ne devrait pas croire que tous les descentes qu’elle éprouve sont en raison que chaque descente augmente le besoin d’une personne pour l’aide du Créateur, car la nécessité est appelée un récipient , car c’est ce récipient que le Créateur remplit de Lumière … une personne ne devrait pas croire que le Créateur connaît l’ampleur du récipient qui doit être en fonction de son besoin et désir, et quand le Créateur voit que le récipient peut déjà accepter la Lumière, alors Il le remplit immédiatement, autant qu’il le peut. Et personne ne devrait être impressionnée par les descentes, mais plutôt dire: « l’aide de Dieu est immédiate », et elle doit croire que chaque descente peut lui suffire pour être un récipient et que le Créateur puisse immédiatement combler ce désir…

Tous les interruptions ne sont pas des obstacles, mais en fait « aident contre. » Chaque problème doit être immédiatement considéré comme l’appel du Créateur voulant amener une personne à se rapprocher de Lui par celui-ci, évoquant ainsi le sentiment qu’II est éloigné.

Ensuite, vous pouvez vous élever au-dessus de votre sentiment de manque, au-dessus de l’interruption, et aspirer à l’adhésion, pour le don. Après plusieurs tels cas, vous construisez assez de puissance pour être rempli de la Lumière de la révélation du Créateur.

D’autre part, si vous travaillez constamment de cette façon, c’est travailler sur la « ligne gauche. » Puisque vous travaillez qu’au dessus de votre manque ce n’est pas souhaitable. Vous avez à travailler de cette façon que si vous tombez dans cette fosse, vous ne devriez pas aspirer seulement à un manque et chercher à propos, mais seulement si vous n’avez pas d’autre choix. Tant que cet « accident » ne se produit pas, vous devez travailler avec la ligne droite et sans cesse aspirer à l’intégralité.

L’intégralité signifie que vous ne ressentez pas un manque en quoi que ce soit et que vous êtes constamment dans un état de Hafetz Hessed, dans le don absolu. C’est le Créateur qui provoque de tels accidents dans le travail pour vous, le sentiment de manque dans différents désirs.

C’est notre travail: Vous avancez toujours un pas en avant avec votre pied droit jusqu’à ce que le Créateur vous oblige à faire un pas avec le gauche, ainsi vous atteindrez un désir tout entier. Au moment que vous atteindrez un tel récipient entier, vous découvrirez immédiatement la Lumière en lui.

De la préparation de cours quotidien de Kabbale du 10/03/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed