Perception de la réalité: du passé à nos jours

Dr. Michael LaitmanUne personne qui aspire à l’atteinte spirituellecommence à voir que le monde entier est un seul système. C’est un travail constant dans la joie, et vous vous habituez à lui peu à peu. Il devient une nécessité. Vous existez déjà à ce niveau.

Tous les autres niveaux sont plat, à une dimension, et il est impossible de penser à eux comme avant. Une personne commence à s’habituer à penser dans l’espace multidimensionnel qui se comprime en une seule force et but. Par conséquent, il n’est pas difficile de sentir le monde entier connecté à un seul but, une seule pensée, une seule force, jusqu’au point que vous regardiez le ciel étoilé et voyez ce qui relie toutes les étoiles.

Cela soulève des questions très intéressantes, comme, « Comment les anciens astrologues associaient-ils les étoiles dans les constellations? » Après tout, si je regarde les étoiles, je suis incapable de les joindre à tous les signes du zodiaque, Orion, la Grande Ourse et les autres. Je n’ai pas une aussi grande imagination telle que les anciens Grecs ou les astrologues babyloniens, car les étoiles sont très éloignées les unes des autres et dans des plans différents.

Disons qu’une étoile est plus proche de la Terre d’une centaine de millions d’années, et une autre est éloignée à des millions d’années. Mais ils les ont vu reliées les unes aux autres comme sur un seul plan. Qu’est-ce que c’est: juste des représentations primitives ou de la fantaisie humaine? Où il y a t-il un ours avec quatre ou cinq étoiles formant un carré avec une queue? Comment peut-on imaginer cela?

C’est une chose très intéressante: L’idée qui relie les étoiles dans les signes du zodiaque est atteinte par une personne grâce à son influence sur elles.

Les anciens astrologues avaient le sentiment de l’interdépendance de ces étoiles. En raison du développement de l’égoïsme, nous sommes devenus détachés de l’univers, de le percevoir comme un tout, mais ils avaient un sentiment d’appartenance relative parce qu’ils le percevaient comme une multitude de dieux, de forces supérieures qui les ont influencé. Et ce n’était pas parce qu’ils étaient de petite taille ou primitifs, ce n’est tout simplement pas tordu, non plus une grossière perception humaine sans le nombre de filtres que nous avons. Autrement dit, ils ont une perception beaucoup plus grande de la Lumière. Si nous commençons à corriger notre égoïsme, nous allons ressentir les moments de Lumière beaucoup plus parce que nous sommes beaucoup plus grossiers que ce qu’ils étaient.

De KabTV les « secrets du livre éternel » du 04/02/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: