Les « étrangers » de notre monde

Dr. Michael LaitmanQuestion: Dans l’une des portions de la semaine, il est parlé surtout du Mont Sinaï et des commandements, et c’est appelé par le nom du héros « Yitro – Jethro. » Pourquoi? Il parle de lui seulement qu’au début et ce n’est pas la chose principale en lui.

Réponse: Cela ne semble que de cette façon. Nous ne savons pas ce qui est important dans la Torah et ce qui ne l’est pas. Elle révèle tout dans une forme contingente et de cette façon en sorte que seule une personne qui est occupée par le travail dans le but d’entrer dans le monde spirituel commence à comprendre ce qui est réellement dit dans ce livre. Par conséquent, il existe quatre niveaux de compréhension de la Torah: simple, littéraire, allégorique et secret.

Jethro est un grand système du monde spirituel qui relie essentiellement la caractéristique du don et la caractéristique de réception, et, plus précisément en raison de cela, une personne peut commencer à travailler avec ses désirs égoïstes dans la bonne forme.

La caractéristique d’Israël est la caractéristique du don à part de notre monde et n’est pas connecté à l’ego. Par conséquent, ils parlent des Juifs comme s’ils étaient des étrangers: ils ont quelque chose d’unique qui les distingue de la masse générale. Il existe par exemple un regard soupçonneux sur eux du côté du reste des nations, et c’est vraiment ainsi.

Nous voyons ceci quant à la relation des Juifs avec le monde en ce qui concerne la vie et non pas en ce qui concerne la relation superficielle égoïste qui se trouve à la surface, et si nous creusons plus profondément en eux. En dépit de tout cela, il y a une sorte de relation différente, des connaissances différentes, des caractéristiques différentes, un comportement différent, et de la prudence, non pas de la peur, mais plutôt de comprendre que le monde n’est pas si simple, c’est-à-dire, à partir de la caractéristique d’une relation unique que l’on voit eux en envers le monde, le destin, l’histoire et un certain genre de système externe.

Dans notre monde, ceci émanait dans toutes sortes de caractéristiques ordinaires, cependant, qui venait de cela, de chez ces personnes, dès le début, il y avait une source spirituelle enracinée, une étincelle qui est appelée le point dans le cœur, et, par conséquent, ils sont doubles, et pas seulement égoïstes, car, au sein de leur ego, le point dans le cœur est également trouvé.

Ce point peut être important et peut entraîner l’ego à lui, et ça peut également être le contraire quand l’ego entraîne le point dans le cœur à sa suite. Les gens du premier type incarnaient Israël, cette nation, qui existaient il y a 2000 ans, à partir de l’époque de Babylone jusqu’à la destruction du Second Temple. Ils vivaient donc précisément sur ce point dans le cœur, il les conduisait de l’avant. Ils ont corrigé leur ego en suivant les instructions de la Torah.

Et, après cela, l’exil est venu, un état dans lequel le point dans le cœur a été trouvé au sein de l’ego et lui obéissait, et, donc, l’ego l’entraînait. Cependant, grâce à ce point dans le cœur, l’ego a profité. Par conséquent, nous voyons que les Juifs dans notre monde sont plus égoïstes, plus efficaces, plus agiles, et ainsi de suite, c’est-à-dire, ils sont plongés dans l’ego plus que toute autre nation.

Les caractéristiques qui leur ont été données pour les besoins de l’ascension étaient utilisées pour aller plus loin dans l’ego. Ils ont compris comment il était possible d’utiliser l’ego afin de le remplir, mais c’était un mélange nécessaire des caractéristiques de la réception et du don, et Jethro est le système qui permet d’orienter l’ego dans le droit chemin pour le travail progressif sur lui-même avec l’aide du point dans le cœur.

De KabTV les « secrets du livre éternel » du 11/03/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed