« Pourquoi cette nuit est différente des autres nuits? »

Dr. Michael LaitmanQuestion: La nuit du Séder de la Pâque est une nuit spéciale pour le peuple d’Israël. On pense que c’est cette nuit que ce peuple est né et a commencé un nouveau chemin. Alors, vraiment, de quelle manière cette nuit de l’exode d’Égypte est si unique?

Réponse: La personne commence à ressentir qu’elle se trouve dans l’exil égyptien, dans l’esclavage à son ego, qui est appelé Pharaon, et qu’il est nécessaire de s’écarter de sous sa domination, de fuir et pourtant elle ne peut pas faire cela. Elle commence à crier intérieurement, elle n’est plus disposée à supporter une vie comme ça. Elle investit des efforts en ce qui concerne le groupe, l’environnement, l’enseignant et les livres. Elle ressent vraiment qu’elle est en prison, dans l’obscurité.

Peu à peu, elle sombre dans un état que l’on appelle les « ténèbres de l’Égypte, » la nuit de l’exode d’Égypte. Cette nuit est une obscurité absolue, aucun espoir reste pour elle, aucune chance dans la vie. Elle ne ressent pas qu’elle soit prête à continuer de vivre au sein de son ego, car elle déteste tout le monde, et elle est incapable de bonnes relations avec tout le monde.

Elle s’efforce d’aimer les amis, d’aimer l’autre comme soi-même, mais elle voit le contraire, elle devient de pire en pire. Le pharaon en elle, son ego, devient plus fort et plus brutale. Donc à la fin, la personne est brisée, car elle voit qu’elle n’a aucune chance de sortir de cette servitude.

Elle traverse de très difficiles états intérieurs, qui sont finalement amassés ensemble: toutes ses tentatives pour fuir son ego, de s’élever au-dessus, toutes les victoires de l’ego qui montrent à une personne à quel point ce Pharaon la tient de l’intérieur. Elle se retrouve vraiment au milieu d’une lutte de deux forces: d’une part, la personne pousse puisqu’elle aspire à aller librement, et d’autre part, l’ego s’accroche à ses jambes ne la laissant pas s’enfuir.

En fin de compte, ces deux forces atteignent le sommet de la lutte entre elles, et la personne qui se trouve entre elles, ressent l’obscurité absolue. Cet état est appelé la nuit de l’exode, les ténèbres de l’Égypte. Et si tout à coup elle entend un appel au sein de cette obscurité: « Vous devez partir! Vous êtes prêt à le faire! Vous pouvez vous lever et fuir votre ego, ici et maintenant, à minuit, qui est alors le plus sombre état. N’emportez rien avec vous pour le nouvel état, sauf ces choses que vous avez vraiment besoin pour le don, l’obtention de l’unité, la connexion, l’amour. »

Dans ce cas, la personne est prête à quitter et fuir son ego, elle veut s’élever au-dessus. C’est ce qu’on appelle sa naissance spirituelle.

Des Écrits kabbalistes sur KabTV: La Nuit du Séder de la Pâque, » du 04/03/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed