Les plaies par amour de la vie future

congrès, groupeQuestion: Pourquoi la Pâque juive la Haggadah parle-t-elle volontiers des plaies de l’Égypte ?

Réponse: Tout d’abord, lorsque la personne est sous le contrôle de son ego, il semble que ces fléaux se réalisent sur elle parce qu’elle ne se sépare pas de son égoïsme. Mais ensuite, après avoir quitté son ego, elle estime que ces coups se passent comme si c’était à un autre corps, un état passé, qui ne lui appartient pas, mais à son égoïsme.

Après tout, elle s’est déjà séparée de son ego, et c’est pourquoi ces fléaux sont sucrés. Cette douceur provoque une grande joie à une personne.

L’exode d’Égypte a lieu à chaque nouveau degré. Chaque fois que l’égoïsme est révélé, il est nécessaire d’en venir à bout, de le fuir, pour s’élever au-dessus, puis le corriger pour le don, de sorte que l’ange de la mort se transforme en l’ange de la vie, le bon ange. C’est comme un mini-exode de l’Égypte sur chaque niveau suivant, dans « chaque génération », car de cette manière nous montons les marches.

Plus notre égoïsme se développe et que nous nous élevons au-dessus, le corrigeons, et le tirons à notre niveau, plus il nous aide à grandir. Nous mettons en relation les uns avec les autres plus fortement en tant que peuple et ainsi affectons le monde, passant la méthodologie et la force qui permet de s’élever au-dessus de l’égoïsme, l’union et révèle le monde spirituel.

Toutefois, seule la force supérieure est capable de nous sortir de notre égoïsme, pas nous-mêmes. Parce que nous nous connectons, nous donnons à la Lumière l’occasion d’influer sur notre connexion et de la réaliser. Après tout, on ne peut pas s’unir par nous-mêmes, nous sommes en mesure que de demander et faire des efforts, que la Lumière supérieure influence et réalise cet état. Ensuite, nous nous ressentons dans notre liaison nouvellement formée, la sortie.

Des « Écrits kabbalistes: La Nuit du Séder de Pâque, » KabTV du 04/03/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: