Chaque branche est proche de sa racine

Dr. Michael LaitmanNous savons tous que chaque branche est naturellement proche de ses racines, de même notre nature est proche de nos racines, du Créateur. Le désir de donner, comme la lumière, comme le Créateur qui nous a créés, est instillé en elle. Mais nous sommes dans une dissimulation qui pèse sur nous et ne nous permet pas de nous voir comme nous sommes vraiment.
Par conséquent, tous nos attributs semblent corrompus. Cependant, nous devons comprendre que ce n’est pas notre vraie forme. Ce n’est pas nous, mais plutôt la dissimulation! Seulement en enlevant cette dissimulation ou en s’élevant au dessus, que nous atteindrons notre racine. C’est comme les vêtements que nous avons besoin d’enlever et s’élever au-dessus. C’est ce qu’on appelle travailler dans «la foi au-dessus de la raison», ce qui signifie s’élever au-dessus de notre ego, au-dessus du couvercle qui est sur nous, et de vivre au-dessus.
Nous sommes actuellement dans l’état de Ein Sof (infini) mais on oublie ça. Nous devrions toujours voir le monde de l’Infini partout, dans nos relations, dans nos aspirations, dans la totalité de l’image du monde que nous voyons.
Le Créateur n’a pas créé quelque chose de mauvais, Il n’a créé que le bien, qui est le résultat de  son aspiration à apporter le bien. Mais Il a caché cet état afin que nous puissions le découvrir et de voir qu’Il le trouve souhaitable et que nous le trouvions aussi.
De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 20/03/13, «Matan Torah (Le Don de la Torah) »

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: