La racine de tous les exils

Question: Lorsque nous parlons de la fête de la Pâque, pourquoi disons-nous: «Rappelez-vous  de l’exode d’Egypte? » Après tout, il y avait d’autres exils-Babylone, en Grèce et à Rome, mais nous devons nous rappeler de l’exode d’Egypte. Quel est le sens de tout cela?
Réponse: L’exil égyptien est la racine de tous les exils. Tous les autres exils sont comme une surimpression. Cet exil est le plus difficile et fondamental. Une personne se lève au-dessus de son égoïsme et, pour la première fois, se rend compte que le monde spirituel est et ce que cela signifie de se sentir l’attribut du don au lieu de l’attribut de réception avec lequel nous sommes nés et où nous existons.
Nous percevons le monde à travers les sens qui ne veulent que jouir et profiter de tout. La révolution dans le organes sensoriels, quand je commence à « sortir de moi-même, » pour m’identifier avec le monde, de donner aux autres, de me sentir en dehors de mon corps afin que mon cœur reste là- est ce qu’on appelle l’exode d’Egypte. Tous les autres exils sont déjà produits en dehors de moi.
Des Ecrits kabbalistisques: La Nuit du Seder de Pessah » KabTV du 04/03/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed