Le groupe n’a pas le droit de rester silencieux

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quand quelque chose se passe dans un groupe, le groupe tente de résoudre ses problèmes particuliers par lui-même au lieu de se tourner vers d’autres groupes et criez, « aidez-nous »  Est-ce que quelqu’un a besoin de suggérer de se tourner pour obtenir de l’aide ou l’ensemble du groupe  a besoin de décider que nous avons vraiment un problème et le moment est venu de crier pour qu’ils nous entendent?
Réponse: Dans notre groupe en Israël, c’est la même chose. Je pense que quand un ami ou un autre tombe, attendez un jour ou deux pour voir si les autres répondent à cela ou non. Sinon, je leur suggère de le dire à tous les autres. Autrement dit, il doit y avoir un examen constant et il n’y a pas moyen d’éviter cela.
Et le groupe n’a pas le droit de garder le silence dans de telles circonstances, car cela serait préjudiciable à tout le reste.
Je ne devrais pas cacher ma non-participation à quelque chose, mon détachement de la voie spirituelle, de la recherche, de la tension, de la marche en avant. Je ne peux pas rester silencieux à ce sujet car, ce faisant, je vais amener les gens à l’échec.
C’est comme un groupe de soldats qui sortent sur une offensive et tout à coup l’un d’eux n’est pas prêt à aller de l’avant. Les autres dépendent de lui. Qu’est-ce qui se passera s’il ne remplit pas sa mission? Ils seront tous tués, rien ne réussira. Par conséquent, afin de ne pas saper le groupe, il faut lui dire qu’il y a quelque chose qui n’est pas d’accord avec lui, peut-être que sa jambe ou la main ne fonctionne pas correctement.
En outre, si un groupe entier tombe, cela sape les autres groupes. Nous ne pouvons pas penser seulement à nous-mêmes. Si nous pensons ainsi, nous disons que la garantie mutuelle n’existe pas, qu’il n’y a pas d’obligation mutuelle. Donc, en général, il n’y aura rien! Réfléchissez bien à ce sujet.
Du congrès européen en Allemagne 23/03/13, Leçon 3

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: