Les droïdes prennent-ils nos emplois?

Dr. Michael LaitmanAvis (Andrew McAfee, chercheur principal au Center for Digital Business au MIT ecole de commerce Sloan, auteur de l’Entreprise 2.0 et Race Against the Machine (avec Erik Brynjolfsson): « Comme il s’avère, quand des dizaines de millions de personnes sont au chômage ou sous-employées, il y a un certain intérêt à ce que la technologie peut faire pour la main-d’œuvre. Et quand je regarde notre discussion, il me semble qu’elle porte exactement sur le bon sujet, et en même temps,elle manque entièrement le point. Le sujet discuté est la question est de savoir si ou non l’ensemble de ces technologies numériques ont une incidence sur la capacité des gens à gagner leur vie, ou, pour le dire autrement, les droïdes prennent-ils nos emplois? Et il y a une certaine preuve qu’ils le font….
« Les bénéfices des sociétés sont assez élevés. En fait, si l’on inclut les profits des banques, ils sont plus élevés qu’ils ne l’ont jamais été. Et l’investissement des entreprises dans les engins, en équipement et en matériel et logiciel est à son plus haut de tous les temps. Ainsi, les entreprises sortent leurs chéquiers. …
« Donc, en bref, oui, les droïdes viennent pour nos emplois. À court terme, nous pouvons stimuler la création d’emplois en encourageant l’esprit d’entreprise et en investissant dans les infrastructures, parce que les robots d’aujourd’hui ne sont pas encore très bons dans les transitions. Mais à moyen terme, je pense que dans la durée de vie de la plupart des gens dans cette salle, nous allons faire la transition vers une économie qui est très productive, mais qui n’a tout simplement pas besoin de beaucoup du travail de l’homme et la gestion de cette transition va être le plus grand défi auquel notre société est confrontée. Voltaire a résumé pourquoi. Il dit: «Le travail nous sauve de trois grands maux:. L’ennui, le vice et le besoin»
Mon commentaire: Si l’on exclut la révolte du peuple contre les machines et les progrès technologiques en général, alors la seule chose qui nous reste est  d’occuper les chômeurs, les plus fiables et nécessaires à cela-est l’éducation intégrale avec laquelle les gens commencent à comprendre l’essence de l’époque et les changements nécessaires qui devraient se produire en eux et dans la société.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: