La révélation de l’égoïsme est le plus grand cadeau du Créateur

Dr. Michael LaitmanQuestion: Je suis très excitée à propos de votre déclaration aux femmes et je pense que c’est juste, surtout après l’expérience que j’ai acquise à la suite de l’exercice que vous avez suggéré: essayer de se rapprocher de l’unité et si vous trouvez que vous critiquez vos amies, d’attribuer cela au Créateur.

À la suite de cet exercice, j’ai découvert que mon attitude non seulement envers mes amis, mais vers absolument tout le monde (sauf mes enfants) est critique. C’est comme un instinct, comme respirer, que vous ne remarquez pas. Et plus vous le faites, plus il persiste. Bien que je continue à l’attribuer au Créateur, cela continue de grandir et je n’ai pas de force au point d’en avoir la nausée. Parfois, c’est un désir que quelqu’un qui me détruise.

Que puis-je faire avec cela si c’est ma nature? Les hommes ne l’ont pas, ils sont beaucoup plus purs. Comment pouvons-nous, les femmes, aider les autres à trouver et à corriger cette propriété?

Réponse: Ce n’est que lorsqu’une personne applique ses efforts pour s’unir dans le groupe selon la méthode de la Kabbale que l’on peut découvrir en soi-même les forces qui s’opposent à cela. Ces forces sont appelées l’égoïsme. Et tous les autres désirs à « attraper » plus pour soi-même existent en chacun de nous, même chez les animaux, et du point de vue de la Kabbale ne sont pas considérés comme de l’égoïsme

Que faire: la même chose que les hommes, qui ont aussi cela mais sous une forme différente. La révélation de l’égoïsme (Pharaon) est le plus grand cadeau du Créateur, car cela entraîne la nécessité de se tourner vers Lui pour demander de l’aide! Et se tourner vers Lui conduit à sa révélation!

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed