L’homme devrait toujours vendre les poutres de sa maison

Dr. Michael Laitman« L’homme devrait toujours vendre les poutres de sa maison et porter des chaussures sur ses pieds» (Shabbat, 129).
Question: Qu’est-ce que cela signifie pour «vendre les poutres de sa maison » dans le sens spirituel?
Réponse: « Les poutres de sa maison » sont toutes les pensées, les désirs, et toute ma conception de la vie, qui m’obligent à me soucier de moi-même au lieu de s’unir aux amis. Afin de construire une image générale, un système, je dois vendre cette «maison» qui m’est si chère.
Mais cela ne suffit pas non plus. Je dois acheter des chaussures pour mettre sur mes pieds, ce qui signifie que j’ai besoin d’une force défensive qui me maintient dans son domaine. Il ne suffit pas de simplement d’annuler mon opinion ni d’abaisser ma tête devant le groupe, qui a appelé à «vendre les poutres de sa maison. » J’ai aussi besoin de recevoir des pouvoirs qui me permettent de rester collé aux amis ci-dessus toutes les pensées qui sont évoquées en moi.
Cela signifie qu’il ne suffit pas de m’annuler, mais j’ai besoin d’une force supplémentaire qui me lie au groupe. C’est ce qu’on appelle une « alliance » ou « chaussures à ses pieds (Raglan),« afin de ne pas être un « espion » (Meragel, qui a la même racine que des pieds en hébreu) dans l’intérêt de mon ego.
De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 07/04/13, Écrits du Rabash

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed