La corde de sécurité vers le rivage

Dr. Michael LaitmanL’avancement n’est possible que par l’écart entre la Lumière intérieure et la Lumière Environnante. La Lumière intérieure symbolise le présent et la Lumière Environnante symbolise l’avenir. Plus nous pouvons élever l’avenir en ce qui concerne le présent, plus forte est la force qui nous tire vers l’avant, notre aspiration à l’avenir sera plus grande. Et selon la force de cette absence, nous attirons la Lumière qui pénètre dans l’état actuel de l’avenir.

Car dans le monde spirituel, tous les états existent déjà, tout dépend seulement de notre désir d’atteindre l’avenir. Si nous le voulons, nous le sentons comme bon. Mais si nous n’aspirons à l’avenir, sa Lumière nous vient, selon le programme de développement «en son temps», et cela nous amène à souffrir.

Tout dépend de la manière selon laquelle nous augmentons notre désir pour l’avenir et nous nous réveillons vers cela. Cela doit devenir notre principale préoccupation. Pour cela, nous avons besoin de le décrire à nous-mêmes, pour attirer son image en face de nous, et à y jouer comme si nous vivions déjà dans cet avenir. Nous avons besoin de nous comporter comme des enfants qui jouent aux adultes en éveillant l’excitation au sujet de cela en eux, en s’aidant eux-mêmes à se développer.

Une personne ne peut pas se développer à travers des problèmes et de la souffrance. La souffrance, au contraire, l’oblige à se fermer sur elle-même, d’aller s’isoler dans un coin, de se cacher dans un abri. En revanche, le bonheur ouvre le cœur à la grâce, la miséricorde, au don sans réserve, à l’amour, et le porte vers l’avant, comme sur des ailes.

Par conséquent, si nous nous décrivons un bon et bel avenir, nous provoquons que l’ensemble du groupe s’élève par cela, donnant à tous les amis un sentiment d’espoir, de confiance et de joie sur les perspectives pour l’avenir, de sa grandeur, la grandeur du Créateur, l’enseignant, l’étude et le groupe, ce qui donnera à chacun l’énergie et le désir, et élargira leur perception. Grâce à cela, nous attirons encore plus l’influence de la Lumière Environnante sur nos désirs étendus, recevons encore plus de puissance et d’éclairage, et sommes tirés vers l’avant.

Ainsi, en se tournant constamment vers l’avenir et la réception de l’éclairage à partir de là, une personne avance par elle-même. C’est comme si j’avais une corde et on me tirait vers le haut avec son aide. Ou comme si j’étais assis dans un bateau et j’avais une corde, je jette la corde à quelqu’un sur le rivage, et alors on utilise la corde pour me ramener vers le rivage.

De cette façon, une personne travaille avec la Lumière Environnante, éveillant en elle une aspiration pour l’avenir, en louant le Créateur et l’état futur et recueille ainsi des lacunes pour elle-même. Avec un manque qui se développe, elle pense à nouveau à l’avenir et avec ceci elle apprend que, grâce à cela, elle attire la Lumière Environnante de l’avenir. Cela fonctionne sur ses récipients externes qui sont destinés à l’avenir. Car ils ne sont pas encore des récipients internes, ils n’ont pas encore atteint la correction et lla satisfaction.

De cette façon, une personne éveille son désir futur, ce qui l’attire à ce afin qu’elle avance.Elle reçoit cet éveil de l’avenir, cette satisfaction et la puissance par intermittence. Avec l’aide de l’environnement et de l’étude, elle créee un lien avec l’avenir, avec la Lumière Environnante qui influe sur ses désirs qui ne sont pas encore corrigés, et finalement elle atteint l’objectif.

De la préparation au Cours quotidien de Kabbale du 12/04/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed