Retour vers une enfance sans soucis

Dr. Michael LaitmanQuestion: Les ateliers traitant de la coopération intégrale mutuelle sont difficiles pour le travail intérieur. Les gens font de grands efforts surtout quand ils communiquent intégralement , ainsi sur quoi devrions-nous mettre l’accent?
Réponse: Une personne doit se préparer avant l’atelier et se dire: « Calmez-vous. Regardez tout le monde avec un sourire, même si c’est un sourire artificiel dans un premier temps, et d’essayer de sourire plus naturellement avec le temps. Regardez  la personne à qui vous parlez, essayez de l’aimer; essayer de vous rapprocher d’elle. « 
Ainsi, nous nous concentrons progressivement avant l’atelier parce que nous voulons trouver des attributs positifs supplémentaires à l’intérieur de nous, qui sont cachés quelque part au fond de nous. La Nature, révèle toutefois nos attributs négatifs, et nous tenons à les équilibrer.
Nous devons donc commencer par ces préparations: Tenons-nous main dans la main comme les enfants et chantons les chansons des enfants. C’est très relaxant. Pouvez-vous imaginer les hommes et les femmes respectables dans la cinquantaine, assis côte à côte et chantant des chansons pour enfants?
Une personne doit se libérer de ses soucis et de se détacher de tout ce qu’elle a dans la société, au travail et à la maison. Tout le monde se sent bien quand ilretourne dans leur enfance qui était libre de soucis, nous nous en souvenons tous chaleureusement, sauf dans de rares cas.
Donc, faire des exercices de relaxation, un petit jeu afin que les gens se sentent sympathique envers l’autre. En outre, vous pouvez simplement donner à chacun une tâche: «Dis quelque chose de gentil à propos de tout le monde», et ainsi commencer l’atelier.
D’un discours sur l’éducation intégrale 02/04/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed