La joie de rentrer à la maison

Dr. Michael LaitmanIl y a trois états: l’état initial après la création de l’être créé, le processus de correction, et l’état de la fin de la correction. Ces états existent seulement à l’égard de la personne qui est veut atteindre le monde spirituel, mais en fait nous n’existons que dans Malkhout de Ein Sof (Infini), dans le désir de l’être créé qui atteint le Créateur.
L’atteinte s’effectue quand l’être créé change progressivement et atteint une équivalence de forme avec le Créateur. Selon le niveau de l’équivalence de forme,il atteint le Créateur plus profondément à chaque fois jusqu’à ce qu’il devienne égal à Lui dans tous ses attributs et actions. Par là, il répond à la pensée de la création, qui est de faire du bien à Ses créatures.
Donc, dès l’instant où le désir de recevoir se développe à un degré tel qu’il commence à comprendre et à sentir son existence en demandant: «Qui m’a créé et pourquoi j’existe ? » Les pensées et toutes ses actions doivent viser uniquement à atteindre une équivalence de forme et la révélation de Celui qui lui a donné naissance. Ainsi, nous arrivons à la réalisation de l’objectif de la création.
La chose principale est de constamment penser comment accepter les mouvements que le Créateur fait sur moi maintenant. J’ai besoin de tout accepter comme venant de il n’ya rien hormis  lui, de la force supérieure, et qu’il n’y a que Lui, et  comprendre que tout est entre les mains du Créateur, et de décider que « si je suis pas pour moi, qui le sera pour moi « , afin de parvenir à un accord et à l’adhésion à la racine qui fait tout.
L’indication d’une telle attitude est la joie. Sa réalisation n’est que par la connexion, en désirant amener  toute la création à sa une racine commune.
De la préparation au cours quotidien de Kabbale du 14/04/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed