Dans le jus aigre de l’égoïsme

Dr. Michael LaitmanLe Baal HaSoulam, «Introduction au Livre du Zohar, » Articles 29 à 30: … Ceci est considéré comme étant sous la Sitra Akhra et les Klipot, dont le rôle est d’élargir et de renforcer sa volonté de recevoir et de l’exagérer et la rendre illimitée dans tout, afin de fournir tout le matériel dont il a besoin pour travailler et se corriger.

Dans notre évolution, nous passons par quatre étapes des désirs qui appartiennent à ce monde: minéral, végétal, animal et parlant. Chaque étape suivante est « plus raide » que la précédente.

In The Sour Juice Of Egoism

Plus tard, un tout nouveau niveau de développement commence par lequel le désir de recevoir aspire à la correction. Plus nous faisons des efforts, plus notre aspiration est à l’unité et l’amour, et plus le mal se manifeste en nous.

In The Sour Juice Of Egoism

Il s’agit plutôt d’un processus qualitatif au cours duquel nous acquérons l’ensemble de l’ »épaisseur » des désirs dans les quatre mondes d’ABYA, selon les efforts que nous appliquons. Ainsi, nous atteignons le point le plus élevé au cours duquel l’ensemble du mauvais penchant s’est déjà manifesté en nous.

Bien qu’il soit vêtu de son désir de recevoir à la naissance, il ne commence à se réveiller qu’après treize ans, et puis on commence à entrer dans le système des mondes purs …

On a déjà un énorme désir égoïste exorbitant dans lequel il y a un point dans le cœur. Il est relié à la Lumière et c’est pourquoi il commence à agir. Ainsi, après «treize ans» par l’acquisition de l’ensemble du désir de recevoir pour le plaisir de recevoir, le point dans le cœur (*) et sa connexion avec la lumière ambiante se réveille. C’est comme si on gonflait le ballon de notre désir, pour atteindre notre point par les mondes impurs d’ABYA-et alors il se réveille.

In The Sour Juice Of Egoism

Jusque-là, il n’a pas la surface de la profondeur. Naturellement, on ne peut corriger que les défauts qui se sont déjà manifesté en nous. Et vice versa, jusqu’à ce qu’ils soient exposés, pourquoi nos points dans le cœur apparaissent?

Quand on obtient le désir spirituel exacerbé dans le but de recevoir, on veut dévorer, pour son propre plaisir, toute la richesse et les délices dans le monde éternel suivant, qui est une possession éternelle.

Ce n’est que si nous aspirons à l’unité que nous révélons combien nous sommes mauvais en fait. Nous essayons d’être aimable et gentil, mais chaque fois que nous sentons que nous sommes vraiment indifférents, négligents, insouciants et irresponsables. Parfois nous admettons même que nous aimons la souffrance des autres personnes. N’est-ce pas?

C’est notre nature, notre désir égoïste habituel avec lequel nous sommes nés et vivons. Auparavant, il se cachait dans l’ «ombre. » C’est à ce moment lorsque nous nous efforcions de nous unir avec les autres et d’être gentil avec eux, qu’il a commencé à se manifester en nous. Cependant, ce n’est pas encore la spiritualité pour l’instant, ce n’est pas le véritable don sans réserve, nous tentons toujours de l’atteindre.

Ensuite, l’étape suivante a lieu. Avant d’arriver à «treize ans » tout ce que nous avons fait était d’essayer de sortir de notre égoïsme et de révéler le mauvais penchant à l’intérieur de nous, c’est à dire notre réticence au changement et les chutes constantes dans un égoïsme encore plus grand. Toutefois, à ce moment, nous arrêtons d’essayer et nous commençons à agir afin d’atteindre le don sans réserve. Ces actions témoignent de la grandeur du Créateur pour nous: l’éternité, la perfection de l’univers, et la Lumière elle-même.

C’est le moment où un désir égoïste pour « arracher » tout pour soi se réveille: «Puis-je voler l’éternité? Puis-je régner? « Nos actions sont orientées vers le don sans réserve absorbant beaucoup  de la Lumière. C’est le moment où nous trébuchons.

C’est une condition « juteuse » très spéciale. Le désir que nous acquérons en elle aspire à la Lumière supérieure, et c’est un milliard de fois plus grand que tout ce qui nous a été révélé avant.

De la 4e partie de la Leçon quotidienne de Kabbale 20/03/13, «Introduction au Livre du Zohar»

 

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: