Monthly Archives: mai 2013

Sept milliard d’auditeurs

Dr. Michael LaitmanQuestion: Je vis au Pérou. Il s’agit d’un grand pays. Il y a rien qu’à Lima,  la capitale environ  huit millions de personnes, mais nous n’avons pas réussi à construire un groupe. Pourquoi?
Réponse: Je comprends et je ressens très bien votre douleur, mais l’idée est qu’il y a un programme plus élevé et nous ne pouvons pas comprendre pourquoi il est réalisé exactement de cette manière. Tant que nous n’avons pas atteint la racine, tant que nous ne voyons pas l’ensemble du système, l’âme entière, où chacun se trouve et pourquoi il a besoin de connaître ce sort ou un autre, jusque-là, nous ne comprennons ni ne justifionsle Créateur. Nous aurons toujours des revendications à son égard.
Je diffuse la sagesse de la Kabbale depuis 1983. A cette époque, j’ai écrit mes trois premiers livres, il y a tout juste trente ans. Et j’ai commencé à étudier six à sept ans auparavant. Dans les années qui se sont écoulées, un excellent travail a été fait dans le monde entier. De nombreux groupes ont investi des efforts considérables dans la création et la distribution de matériaux à travers une variété de canal.
Cependant, les résultats sont disproportionnellement faibles. Nous voyons que peu ont un désir d’atteindre la vérité.
Vraiment, il n’y aura jamais beaucoup de gens comme ça. C’est ainsi que le monde est construit. Ces gens spéciaux sont en minorité et il ne devrait pas en être autrement car tout le reste suivra.
À l’heure actuelle, nous-quelques centaines de milliers de personnes à travers le monde- nous préparons correctement. Le monde va se réveiller et nous suivra. En principe, un berger est suffisant pour tous pour que l’objectif soit atteint. Par conséquent, il est interdit de juger selon la quantité parce que la spiritualité est construite entièrement sur la qualité et une personne peut être équivalente non seulement à des millions, mais à des milliards.
Ainsi, continuez à investir des efforts. Rejoignez les groupes américains par Internet, et en fin de compte, nous allons voir que vous arriverez à des congrès avec de nombreuses autres personnes. L’essentiel ici est de ne pas se plaindre. Nous ne voyons pas l’ensemble du «plan», nous ne sommes pas au courant de l’ensemble du programme. Il est nécessaire d’accepter le résultat tel qu’il est et d’agir indépendamment des circonstances. Même quand si je ressens du vide tout autour de moi, je dois me tourner vers le monde entier, comme si tout le monde était à mon  écoute.
Plus précisément de cette façon, je me dirige, me tournant vers tout le monde comme si tous les sept milliards m’écoutaient, désireux de comprendre et de découvrir, d’absorber chaque mot. C’est mon devoir, et combien d’entre eux le Créateur éveillera et à quel degré est Son affaire.
Je recommande cette approche pour toutes les personnes impliquées dans la diffusion. Car alors je suis « pur », le Créateur établit le temps pour que le monde se réveille et j’accepte ceci avec sérénité.
Du congrès dans le New Jersey 10/05/13, Leçon 1

Le succès est prédeterminé par la préparation

congrès, groupeQuestion: Faut-il commencer à se préparer dès maintenant pour devenir un groupe de dix au congrès?
Réponse: Il est impossible de parvenir à quelque chose de sérieux sans préparation. Si le succès est venu sans préparation, alors il a été donné d’en haut: Vous avez été poussé et vous avez couru en avant et fait ce que vous aviez à faire. Ce succès n’est pas ajouté à votre crédit.
Tout progrès sérieux des inférieurs a lieu seulement en raison de la préparation et est déterminé par sa taille. L’action qui m’a pris dix secondes pour compléter pourrait prendre dix ans de ma préparation. Cette préparation permettra de déterminer la puissance de l’action.
Donc, nous devons penser à la préparation. Nous continuons à travailler en groupes de dix à nous préparer au congrès: à un seul grand groupe de dix. Sinon, vous vous retrouverez au congrès dans la foule d’un millier, et quitterez juste les limites de votre groupe de dix. Mais vous avez besoin de vous ‘intégrer au congrès avec votre groupe de dix et de voir tout le monde comme un groupe de dix.
Vous ne devriez pas aller au-delà des limites du cercle, mais lors du congrès, tout le monde est inclus dans ce cercle. L’endroit entier et toutes les personnes sont les limites de notre cercle. Ensuite, vous allez travailler sur la façon de se connecter virtuellement avec d’autres groupes de sorte que la distance ne les sépare pas.
Ensuite, nous allons travailler pour que le temps ne nous sépare pas. Nous allons commencer à communiquer avec les kabbalistes qui vivaient à tout moment car il y a pas de temps! Nous comprenons comment il est possible qu’il n’y ait pas de distance parce que nous pouvons pratiquement nous connecter à n’importe quel point dans le monde. Mais le temps n’existe pas non plus. Même notre monde nous rapproche de la frontière au-delà de laquelle le temps n’existe pas. Nous devons travailler à faire que la notion de temps, d’espace et de mouvement disparaisse.
De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 28/05/13, Écrits de Rabash

Elever les cercles

Question : Si tout le monde dans le groupe des dix veut s’annuler, pourquoi arrivent-ils à un sentiment de haine ?

Réponse : Si tout le monde s’annule, nous commençons à monter, et puis il nous est ajouté un supplément d’ego. Supposons que nous soyons ensemble, après avoir atteint une certaine connexion, et grâce à cela, tout le monde reçoit le pouvoir de s’annuler devant les amis.

Rising Circles

Dans le cercle précédent, nous étions tous égaux, et comme résultat de notre travail commun nous nous élevons et créons un nouveau cercle dans lequel nous devenons tous plus grand et haut que nous l’étions avant. Chacun d’entre nous semble rester à la même place, mais il soulève tout le cercle et le regarde d’en bas. Tous les amis sont au-dessus, et  je suis le seul à rester en-dessous. Je ne me vois pas dans le cercle supérieur, mais plutôt en bas. Ainsi, tout le monde voit le groupe comme plus haut que lui.

Nous nous sommes tous annulés devant les autres et ainsi avons reçu un grand pouvoir collectif. Nous nous sommes élevés et corrigés nous-mêmes. Cela signifie que nous avons atteint notre auto-annulation totale dans ce nouvel état, mais comment pouvons-nous continuer à grandir ? Ici, chacun de nous reçoit un ego supplémentaire afin que nous puissions grandir, comme un embryon auquel est ajouté de la chair, et cette chair doit ensuite prendre une certaine forme. L’embryon reçoit du sang de sa mère qui coagule et se transforme en chair par lequel il grandit.

Cet ego additionnel génère la haine en nous, et nous la ressentons dans chaque niveau. Si nous nous élevons et nous annulons, nous sommes prêts à monter au prochain niveau, et puis nous recevons un désir supplémentaire et non corrigé de recevoir depuis la brisure. Nous étions sur le niveau de la racine d’Aviout (épaisseur), mais dans le nouvel état, nous avons déjà besoin de l’Aviout de la première phase. Depuis que nous avons besoin de recevoir cet écart entre les niveaux, l’ego supplémentaire est révélé comme de la haine. C’est effectivement ce qui nous aide à grandir.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 24/05/13, Écrits du Rabash

Des lunettes pour corriger la vision spirituelle

Dr. Michael Laitman with StudentsAyant commencé à travailler par groupes de dix, vous pouvez penser à votre grand groupe qu’à travers votre «dix». Le dix est maintenant la cellule à travers laquelle vous vous connectez au monde, que ce soit en parlant à votre femme ou à votre patron au travail. Chaque action que vous faites, vous le faites à travers ce groupe, vous vous habillez en eux.

Un groupe de dix n’est pas des corps physiques, mais des principes que nous clarifions et remplissons ensemble. Peu à peu, vous commencez à sentir que cette formation invisible, aérée, devient plus claire, se connecte aux formes de vos relations, et prend un certain poids, une forme, une stabilité et une existence réelle, tangible.

Maintenant, dans les relations entre vous et les autres, vous ressentez les choses dont vous aviez seulement lu ou entendu parler auparavant. Cela devient déjà une réalité.

Un groupe de dix est une image perceptible, matérialisée de votre unité, comme une famille. En effet, qu’est-ce qu’une famille? Il y a une femme qui vit avec moi, et j’ai plusieurs enfants qui vivent dans la même maison. Une famille, cependant, n’est pas des gens isolés, mais quelque chose qui est un tout: nos relations, notre dépendance les uns des autres, le don mutuel et le souci. C’est tout un système qui est appelé une «famille».

Je ne m’inquiète pas personnellement de quelqu’un, mais du bien-être de toute la famille. C’est le sentiment que je devrais avoir à l’égard de mon groupe de dix, de sorte que je vais aborder chaque discernement et le sentiment qu’à travers lui. Sinon, je ne pourrai jamais voir le monde d’en haut. Je dois commencer à regarder tout à travers cette lentille de focalisation, par un réglage d’ouverture.

Elle limite ma vue et je regarde tout seulement à travers elle, à travers cette ouverture très étroite. Si je regarde à travers un petit trou au lieu d’utiliser des lunettes, je vais voir tout nettement, tout comme avec des lunettes, puisque les lunettes simplement limitent et de concentrent le rayon de lumière. C’est pourquoi cette ouverture très étroite me permet de voir aussi bien que si j’avais des lunettes très puissantes. Nous pouvons regarder à travers le groupe de la même façon. Si vous ne regardez pas à travers le groupe, vous ne verrez pas le monde.

De la 2ème partie du Cours quotidien de Kabbale du 20/05/13, Le Livre du Zohar – Introduction

La renaissance de l’amour

congrès, groupeL’amour s’est transformé en un concept émasculé, dépourvu de signification réelle. En y  réfléchissant,  nous nous détournons de son essence profonde, qui est diamétralement opposée aux vues banales. En fait, nous parlons de la totalité de toute la création, tous les mondes, toute la réalité, comment aligner toutes les forces opposées correctement. Cependant, aujourd’hui, ce mot nie complètement une attitude sérieuse.

En fait, l’amour est la puissance de l’unité. Ne le confondez pas avec les sentiments et les associations que notre monde égoïste déclenche. Ici, on «aime» ce qui nous plaît, nous remplit, mais le véritable amour est l’essence même d’un partenariat entre le Créateur et la créature, entre les parties opposées, entre le « plus » et « moins » à différents niveaux de la nature : le minéral, végétal, animal et humain.

L’amour est une force particulière d’un ordre supérieur, qui relie le positif au négatif. Il est dit qu’il «couvre tous les péchés», c’est-à-dire les écarts entre les contraires. Il est le troisième facteur qui les unit en un seul. Il s’agit de la ligne médiane qui nous a été donné d’En Haut. C’est la force du Créateur que n’appartient ni au « plus », ni au « moins ».

C’est dans cette optique que nous devons interpréter le célèbre principe de l’amour d’autrui comme pour soi-même. Nous et les autres sommes opposés les uns aux autres, et c’est pourquoi nous avons besoin de la troisième force qui nous connecte. C’est alors que nous arrivons à nous aimer les uns les autres comme nous-mêmes.

En outre, ce principe nous apparaît comme le devoir de révéler le Créateur, d’adhérer à Lui. Après tout, afin de surmonter la haine pour les autres, je dois demander au Créateur pour la Lumière qui ramène vers le bien, afin qu’Il devienne un partenaire, témoigne de ma connexion avec d’autres, la renforce, et la sauvegarde.

Ainsi, dans un premier temps, adhérer au Créateur est notre moyen pour s’unir, et alors nous comprenons que toutes les ruptures entre nous sont destinées précisément à révéler le Créateur et adhérer à Lui.

En outre, nous adhérons à lui sur la base de ni positif, ni négatif, mais sur la base de la moyenne entre eux. C’est pourquoi il est nécessaire de rechercher le centre de son groupe de dix, son groupe, et là, et là seulement exiger la Lumière qui ramène vers le bien.

En fin de compte, tout est relié en une seule action …

De la 3ème partie du Cours quotidien de Kabbale du 29/05/13, Les écrits du Baal HaSoulam

Une nation unie par des étincelles

congrès, groupeQuestion: Qu’est-ce que la “Nation d’Israël?

Réponse: La «nation d’Israël», tout comme n’importe quelle autre nation, est une collection de différentes personnes, mais, contrairement aux autres nations, ils sont unis selon un principe spécial de «Aime ton prochain comme toi-même. »

Autrefois, les gens vivaient en tribus dans l’ancienne Babylone, puis ils se sont séparés et dispersés dans différentes directions et les différentes nations qui sont connectés corporellement, elles ont été créées par leurs désirs corporels.

En ces jours, Abraham recueillit environ quatre ou cinq mille personnes des plusieurs millions qui composaient l’humanité à l’époque babylonienne. Ceux qui ont rejoint Abraham étaient des gens en qui l’étincelle qui aspirait à autre chose brûlait, l’étincelle qui appelle les gens à monter au-dessus de la nature. Ils le suivirent avec de grands espoirs et l’espoir de trouver le Créateur.

Ils ont reçu d’Abraham la méthode de la révélation du Créateur qui permet à une personne d’apprendre à aimer les autres en vue d’atteindre l’amour du Créateur grâce à cela.

Ce groupe a quitté Babylone avant même la grande dispersion et au fil du temps est devenue la nation d’Israël. Tout d’abord, les étincelles ne sont pas unies et tout le monde avait des désirs différents et ne pouvaient pas s’unir.

Cependant, Abraham a commencé à travailler avec eux et à les unir par une idée commune et un but, une perception qui est au-dessus du désir égoïste.

Il opérait selon le principe que «l’amour couvre toutes les fautes. » Cependant, les gens peuvent ressentir de l’amour seulement si le désir pour le plaisir croît en eux. Ils acquièrent une puissance suffisante de rejet quand ils le surmontent et montent à l’amour. Sinon, l’indifférence et l’aliénation entre eux peuvent éteindre toute étincelle.

La dynastie de nos ancêtres, Abraham, Isaac et Jacob commence ici. Le groupe a rempli sa mesure d’unité initiale, puis une nouvelle vague d’ego la couvrit, et en conséquence, les tentatives réussies ou non de s’unir sont devenues un genre de travail que nous appelons l’«exil en Egypte. »

Il s’agit du même groupe. Peu importe dans quelle tente il habite, ce qu’il étudie, et dans quoi est-ce qu’il engage, son état actuel est simplement appelé «l’Égypte». «Pharaon» apparaît entre les amis, la haine mutuelle et la Torah, la méthode par laquelle Joseph soutient l’groupe, et plus tard, Moïse.

Enfin, le « groupe d’étude » atteint un état insupportable parce que l’ego simplement les déchire et ils ne savent pas que faire avec cela. Ils veulent vraiment se connecter et établir la connexion mutuelle entre eux, mais l’ego les sépare tellement qu’ils atteignent une impasse.

Ensuite, non seulement ils comprennent, mais entrent également dans un nouvel état de la nécessité essentielle et vitale pour échapper au «roi de l’Egypte », pour sortir de l’amour-propre et le transcender.

Imaginez la force que vous devez avoir pour haïr l’ego, combien repoussant et insupportable il doit vous sembler de sorte que vous « sautiez » et vous mainteniez au-dessus. Vous n’avez tout simplement pas le pouvoir de communiquer avec lui, et cette haine vous soulève. C’est le sens de la « sortie d’Égypte. »

Cependant, l’évasion n’est pas suffisante. Comment devrions-nous nous unir maintenant? Nous devons encore coexister avec l’ego. Dans cet état, les enfants d’Israël se tiennent devant le « Mt. Sinaï « , pas au-dessus de la haine, mais plutôt autour d’elle. Ensuite, vient la Lumière, et grâce à elle, ils acquièrent la compréhension de la façon de s’unir correctement, ce qui signifie d’utiliser la haine, et de dans quelle mesure l’utiliser afin de s’unir au-dessus.

Ils commencent à travailler mutuellement de différentes manières, et il est impossible de le faire sans intégrer la force négative. Pour recevoir la force positive, ils font une alliance avec l’autre, et entre eux et la Lumière, le Créateur. Ainsi, leur autocorrection commence.

Le groupe est le même groupe, mais à partir de maintenant c’est une nation puisque maintenant ils sont vraiment unis comme n’importe quelle autre nation, mais ils sont unis dans une volonté collective, des étincelles du don sans réserve.

La base de leur unité n’est pas le désir ordinaire corporel pour une bonne vie dans ce monde, mais la nécessité de vivre dans le Créateur, dans la partie supérieure. En fait, les enfants d’Israël sont également attirés par la «bonne vie», mais derrière ces mots, il y a déjà un sens différent. Le terme de ce qui est réellement les «bons» changements.
[108029]
De la 3ème partie du Cours quotidien de Kabbale du 22/05/13, Les écrits du Baal HaSoulam “La Garantie Mutuelle”

Le système ne marchera pas sans moi

Dr. Michael LaitmanBaal HaSoulam, « L’Arvout » (Garantie mutuelle): Le fait est, qu’il a un certain degré de progression sur l’échelle d’aimer son prochain dans tous les peuples du monde, car ce degré, que cet individu éveille dans ses actions, qu’elles soient petites ou grandes, finalement rejoint dans le futur le changement de l’équilibre du monde vers la vertu, parce que sa part est ajoutée au poids sur la balance.

Et celui qui commet un péché, qui ne peut surmonter et conquérir son immonde amour égoïste, c’est ainsi que celui-ci se répand furtivement et plonge l’homme et le monde entier dans le mal. 

Ainsi, nous voyons que les kabbalistes regardent la réalité comme un système unifié. Bien sûr, quand une personne se condamne elle -même sur l’échelle du mérite ou sur l’échelle du péché, elle condamne le monde entier de la même façon. Ses actions affectent et influencent nécessairement tous les autres mécanismes et les autres parties du monde entier jusqu’à la dernière. Aujourd’hui, nous découvrons cela dans la réalité, mais en fait, tous les mondes, y compris notre monde sont un système qui est interconnecté.

Donc, nous devons reconnaître la responsabilité de faire le bon choix, pour me condamner moi-même sur l’échelle du mérite, dans les dimensions de l’ensemble du système. Je dois comprendre ce dont je suis responsable en ce moment, quand je m’inquiète de la correction. Je dois redoubler mon inquiétude suivant comment j’imagine le tableau général.

Parce qu’avec la révélation de la fange de l’amour égoïste, la basse nature de la création est renforcée et il se trouve qu’il diminue d’une certaine mesure la décision en vue de la vertu finale, de la même façon qu’une personne reprendrait de sur la balance la graine de sésame qu’elle y a mise, ce qui élève d’autant le mauvais côté de la balance… Parce qu’elle n’a pas pu surmonter son désir mesquin, elle a fait reculer la spiritualité du monde entier.

 

C’est le système à l’intérieur duquel nous sommes en permanence et le moindre mouvement, même d’un millimètre, suffit pour déplacer l’ensemble du système. Mais il existe un mécanisme d’affaiblissement, « des filtres » de dissimulation, ou les mondes.

Le système est totalement révélé dans le monde d’Ein Sof (Infini) à sa taille et profondeur maximales. En conséquence, quiconque se trouve là, doit être responsable de l’ensemble du système, comme il le sent et il le gère entièrement, sans faille, tout comme le Créateur. Là nous sommes totalement égaux à Lui, adhérons à Lui.

D’autre part, il est de notre responsabilité et de notre devoir d’entrer dans le système intégralement par la compréhension de notre esprit et de notre sentiment, qui dépendent du niveau actuel qui fait partie des niveaux qui descendent d’Ein Sof. Nous sommes responsables pour le système en général puisque c’est une caractéristique qualitative et non quantitative, mais dans une moindre mesure.

Par exemple, je suis responsable de maintenir le système «propre» et vous êtes responsable de sa «couleur», et quelqu’un d’autre pour la « électricité », un autre pour la « climatisation », et ainsi de suite. Ainsi, je remplis l’unicité de mon âme, car sans moi personne ne fera la part que j’ai à remplir quand j’ai fais fonctionner le système dans mon propre style. Sans moi, il ne sera pas possible d’atteindre la plénitude, car il est intégral par nature. Ainsi, chaque niveau augmente ma responsabilité: C’est comme si je remplace le Créateur dans différents aspects, et quand je commence à comprendre le système je commence à Le comprendre, à Le ressentir, et à Lui ressembler.

Le système est en fait la relation entre les amis. Après tout, il n’y a rien d’autre que cela. Nous découvrons tout dans les amis, dans l’humanité, dans la nature, minéral, végétal, et animal. Cela signifie que nous devons découvrir toutes les parties de ce monde en plus du monde lui-même. Cette collection de liens est en fait les mondes spirituels, le don sans réserve mutuel, le système de la création. C’est comme si on mettait des lunettes spéciales et puissions voir toutes les connexions mutuelles entre tous les composants.

Mais ce système se révèle graduellement. D’abord dans le groupe des dix, puis il se développe plus largement et plus profondément dans des discernements que nous ne pourrions pas découvrir autrement. D’abord, il était difficile de remarquer le lien entre nous, il était difficile de le discerner, mais avec le temps il est révélé davantage dans notre compréhension et notre sentiment et dans les formes les plus variées.

Ainsi, nous nous connectons et découvrons le système et les forces qui opèrent dedans, qui sont réellement le Créateur qui soutient toute cette complexité. Nous découvrons la forme qu’il crée dans la matière du désir. Il est révélé dans la matière et non pas dans une forme abstraite ni dans l’essence.

De la 3ème partie du Cours quotidien de Kabbale du 20/05/13, Les écrits du Baal HaSulam “La Garantie Mutuelle”

Ce n’est pas le lieu qui sanctifie la personne, mais la personne qui sanctifie le lieu

It Isn't The Place That Sanctifies A PersonQuestion: Qu’est-ce que cela signifie d’être le « peuple élu? » Pourquoi est-il choisi? Est-ce pour souffrir?

Réponse: Il est choisi pour faire un type particulier de travail dans le monde, et cela est exprimé à travers l’histoire. Oui, sa mission est difficile, et ce travail est réalisé de différentes manières.

Tout d’abord, la nation juive a donné au monde la Torah, la connexion avec le Créateur. Cette connexion a été adoptée de différentes manières par différentes parties de Malkhout générale, qui sont appelées les nations du monde. Elles ont perdu l’idée originale et l’ont utilisé dans leur propre intérêt, chacun à leur manière.

Ainsi, les religions ont été formées: le christianisme, l’islam et le judaïsme comme nous le savons, après la destruction du Temple. Des croyances et des méthodes aussi ont découlé de cela, dont l’origine précède parfois même Abraham.

Dans l’ensemble, le concept de la piété est interprété de différentes manières par chacun des soixante-dix récipients brisés et de leurs descendants. Sur le plan individuel, nous percevons aussi la vie et nos relations avec le monde et avec la piété de différentes façons, chacun se rapportant à la vie à sa façon.

En ce qui concerne le peuple élu, même si leurs récipients sont brisés, ils peuvent effectuer des actions qui visent à la correction grâce à leur préparation préliminaire.

Il a connu à peu près tout ce qu’on peut imaginer et a été jeté aux endroits les plus étranges! Toutefois, il a finalement atteint la «ligne d’arrivée», la dernière phase de l’accomplissement de soi. Cette phase peut durer des décennies et impliquer des processus dont  je préfère ne pas en parler, mais c’est comme ça, et la ligne d’arrivée se rapproche.

Ce sont les résultats de la préparation préliminaire de ces récipients dans lesquels il y a des étincelles de l’éclatement, et par conséquent, ils réagissent différemment à la Lumière qui ramène vers le bien. La lumière se déverse sur tout le monde également, mais chaque nation se réveille en fonction de son caractère unique, et tout le monde avance dans son propre chemin. La lumière arrive à tout le monde, mais le rythme et la nature des changements sont différents.

Si vous aviez vu la Lumière Environnante qui vient et les progrès de toute l’humanité, si vous connaissiez l’essence intérieure de chaque nation, vous n’auriez pas à regarder les informations. Vous sauriez exactement ce qui va se passer avec chaque nation et avec chaque individu, même sans suivre les informations.

Question: Mais, encore, qu’est-ce que le « peuple élu? » Et qui en fait partie?

Réponse: Il s’agit d’un groupe de récipients, des désirs, qui ont une certaine Aviout (épaisseur). Ils sont reliés à un groupe dans le but d’effectuer un travail collectif et de ce fait se déplacer vers l’avant. Il y a une étincelle dans cette nation qui est séparée de la volonté égoïste, une étincelle qui dans le futur, peut être transformée en une force du don qui se développe dans le désir général d’une personne.

Question: A-t-il  quelque chose à voir avec les gens qui vivent en Israël?

Réponse: Cela n’a rien à voir avec un lieu géographique. Toutefois, en même temps, cette nation a des conditions particulières externes dans la terre d’Israël et, par conséquent, des conditions intérieures qui sont différentes des conditions d’autres parties de la nation qui sont dispersées partout dans le monde.

D’une manière générale, il y a un ordre de développement des différentes parties de l’humanité. Tout d’abord, c’est notre groupe mondial, puis la nation d’Israël vivant dans la Terre d’Israël, puis la nation d’Israël vivant en dehors de la terre d’Israël, puis le reste de l’humanité, et cela est conforme à l’ordre d’attraction des personnes vers la correction.

Dans le passé, la nation d’Israël était les récipients corrigés qui étaient au-delà du Makhsom (barrière), au-delà de Parsa. Ensuite, ielle s’est brisée et a sombré dans une intention égoïste afin de mélanger avec AHP et finalement, pour atteindre le niveau général plus élevé de la correction du monde.

Avant la destruction du second Temple, ces récipients appartenaient à GE (Galgalta ve Eynaim). Ils ont dû être brisés et pénétrèrent dans les récipients de toutes les nations du monde puisque le Créateur voulait vraiment leur donner la Torah en premier. La «nation d’Israël» est la phase de préparation, le lien. Il faut passer par toutes les diversités de son destin de façon qu’elle puisse enfin assurer la correction du monde. C’est ce que nous essayons de faire, d’être l’avant-garde, les pionniers. Par conséquent, le peuple juif a reçu la chance de retourner en terre d’Israël et de là, revenir à leurs racines et commencer la correction.

Question: Est-ce la terre d’Israël sainte, de quelque manière que ce soit, dans le sens géographique?

Réponse: Non, mais la connexion avec elle, même au niveau minéral, comprend déjà l’intention altruiste.

Une personne sanctifie la terre. Une personne sanctifie la nature minérale, végétale, et animale. Cependant, nous n’appartenons pas au niveau «humain» puisque nous sommes encore au niveau animal. Ainsi, la «Terre d’Israël», ce qui signifie le désir de recevoir au niveau minéral, n’est pas sanctifié. Après tout, je n’attribue pas cette envie à moi même et la sanctifie. Je vis en terre d’Israël tout simplement parce que je me sens à l’aise ici. Si je sens de la pression ici, je vais quitter cet endroit, tout comme c’est arrivé il y a deux mille ans.

J’ai rencontré beaucoup d’Israéliens au cours du congrès du New Jersey, et aucun d’eux ne veut revenir, à l’exception de quelques individus qui sont connectés à nous. Les sondages montrent que les Juifs aux États-Unis s’éloignent d’Israël et ne veulent pas être identifiés avec Israël. Ils préfèrent être des Juifs américains, comme les membres des autres nations. Même s’ils sont en colère que j’écrive à ce sujet dans mon blog, ce sont les résultats des sondages dans lesquels ils ont effectivement pris part. Je vois la même chose dans les discussions et les conférences que je donne en Amérique.

Je ne les blâme pas, en aucun cas, bien sûr. Cela est assez naturel quand on vit dans un pays et que vous êtes connectés à cela égoïstement et voulez vous sentir bien là. Vous pouvez vous souvenir de votre pays d’origine une fois toutes les quelques années. La plupart des Juifs en Amérique, y compris ceux que j’ai rencontrés, n’ont jamais été en Israël. Qu’ont-ils réellement à faire ici?

Question: Ainsi, une personne doit vivre en Israël afin de compléter la correction?

Réponse: Le Baal HaSoulam dit qu’une personne qui est attirée par la spiritualité est attirée vers la terre d’Israël. Après tout, il y a quelque chose ici. Cette attraction ne peut pas être exprimée en mots, elle est causée par l’étincelle en nous. C’est pourquoi les gens qui étudient la sagesse de la Kabbale viennent ici, même s’ils ne sont pas juifs. Ils estiment que la source est ici, que cet endroit est différent et unique, et que vous vous sentez différemment ici par rapport à n’importe quel autre endroit. Cela n’a rien à voir avec la dynamique et la qualité de la vie extérieure, mais avec des raisons beaucoup plus profondes.

De la 3ème partie du Cours quotidien de Kabbale du 14/05/13, Les écrits du Rabash

Va chez l’artisan qui m’a crée!

Dr. Michael LaitmanParce que toutes les bonnes qualités spirituelles sont tombées dans le désir égoïste, elles commencent à le cultiver et à le rendre habile, corrompu et cruel. Une personne corrompue qui peut se corriger à l’avenir est ainsi faite.

Un animal n’a pas besoin de correction car il n’a aucun désir de donner sans réserve dans le but de recevoir, il n’est pas malin. Par conséquent, il est appelé un animal non rusé. Un bébé n’est pas rusé non plus jusqu’à ce qu’il se développe. Quand il grandit, il devient un être humain et apprend à tricher. Jusqu’à l’âge de deux ou trois ans, il se comporte comme un animal et ne sait pas comment « mettre dans sa poche » les autres pour le moment.

Nous aimons la forme animée car elle est simple et innocente, et nous aimerions voir tous les gens de cette façon. Mais nous devons comprendre que nous sommes censés être humain et, par conséquent « celui qui est plus grand que son ami, son désir est encore plus grand que lui. » Nous n’avons qu’à corriger l’ego et ainsi tout s’arrangera.

Tout attribut négatif ou trompeur qui est typique de l’homme nous montre seulement que la force nuisible doit être retournée en force bénéfique. Que peut faire une personne naïve, sous-développée, primitive ? Elle ne peut pas s’élever et atteindre la hauteur désirée. Les grandes personnes ne sont généralement pas très agréables, jusqu’à ce qu’elles se corrigent.

Donc, nous devrions aimer l’ami dans le groupe (dans son « dix ») avec tous ses attributs corrigés et non corrigés. C’est parce qu’il les a reçus du Créateur et il veut les corriger, et tout le monde devrait l’aider à le faire. Critiquer les attributs de l’ami, c’est critiquer le Créateur qui l’a fait de cette façon. « Va voir l’artisan qui m’a fait » mais nous devons nous aider mutuellement à atteindre la correction. Le Baal HaSoulam disait souvent : « Je suis heureux que les méchants se révèlent. »

De la 3ème partie du cours quotidien de Kabbale du 27/05/13, TES (Talmud Esser haSefirot)

A propos des anges de Satan et des autres…

Dr. Michael LaitmanQuestion: Où apparaissent les anges, Satan et le reste des forces pures et impures, et quel est leur statut? Quand sont-elles apparus, quel jour de la création?
Réponse: Dans la nature, aucune force étrangère n’apparait, juste la seule et unique force appelée le « Créateur »?Vous pouvez appeler cette force comme vous voulez. Elle se révèle toujours d’une manière qui est identique à votre ego, qui est en constante évolution. Alors accrochez à son comportement identique en ce qui vous concerne comme quelque chose qui est absolument bon, comme la découverte de toutes sortes d’influences à la fois positives et négatives que vous découvrirez à l’intérieur et à l’extérieur de vous.
Page 1 des 1312345Dernière »