Ne soyez pas un prisonnier du sommeil

Dr. Michael LaitmanAprès le très puissant congrès des hommes, nous nous sentons une grande lourdeur. Mais je pense que cela devrait être le contraire puisque nous sommes montés à un nouveau niveau, avons reçu de nouveaux désirs, et devons maintenant sortir et  combattre le monde d’esprit étroit, dans lequel nous sommes revenus. Nous devons nous battre contre toutes les désorientations  et l’endurcissement du cœur que nous  sentirons sans diminuer notre sentiment de crainte et d’exaltation. Si nous laissons pas les choses se calmer alors tous les verrous seront des ouvertures et les portes s’ouvriront.
Si vous vous sentez lourd et indifférent, c’est un signe que vous travaillez avec votre égoïsme primordial. C’est la façon dont il fonctionne dans sa forme pure, comme un sentiment d’un désir éteint sombre qui ne se soucie pas de rien. Maintenant, vous avez reçu un autre 10 kilos ou dix grammes de désir, peu importe combien, et vous êtes tombés sous cette charge.
Vous ne devez pas refuser de recevoir le nouveau désir car cela est considéré comme un manque de respect de la chance d’avancer, du cadeau qui vous a été donné d’en haut. Mais vous devriez vous demander deux choses: Dans le groupe, vous devriez demander de l’aide, de l’autonomisation, la garantie mutuelle et la responsabilité mutuelle et du Créateur, vous devez demander la correction, l’éveil, l’exaltation et la Lumière.
Vous devez vous demander. Il n’y a rien d’autre que vous puissiez ! Si vous arrêtez de demander, alors vous tombez immédiatement dans un état d’inconscience. Donc, vous devez constamment demander et prier à l’intérieur, en se concentrant sur le groupe et sur le Créateur, en vous tenant à cette prière. Sinon, vous tombez dans un sommeil profond.
De la 3e partie du cours quotidien de Kabbale 28/04/13, le Talmud Esser Sefirot

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed