M’annulez pour la première fois

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment savons-nous que nous avons atteint l’état de l’Ibour spirituel (conception)?
Réponse: Je vous suggère de faire ce qui suit: En dépit de tout ce qui arrive, essayez de vous réveiller avec l’aide de l’environnement, gardez le même emploi du temps quotidien, annulez vous-même, et acceptez que tous les problèmes viennent d’en haut afin de vous aider à vous annulez vous-même devant la force supérieure, à travers le groupe.
Le signe de l’auto-annulation correct est la joie. Ne demandez pas pour autre chose, uniquement de rester dans cet état afin de progresser par l’annulation de l’ego. Cela signifie déjà que je suis en état d’Ibour.
Je me moque de ce que je reçois de lui. La seule chose que je vueille et qui est la plus importante pour moi est de rester adhérant le plus fortement possible, c’est-à- dire au point de l’annulation le plus bas, dans le plus petit état. Et parce que je veux voir et sentir les différents phénomènes spirituels, je dois encore travailler sur moi-même. En d’autres termes, je dois annuler mon ego au niveau zéro, et c’est ce qu’on appelle l’adhésion au supérieur.
Puis j’augmente de plus en plus mon auto-annulation au delà de ce point et adhére plus fortement, même si mon ego se réveille. Ainsi, les neuf mois de grossesse passent. La partie la plus difficile est les trois premiers jours de l’absorption du sperme. La plupart des problèmes se produisent à ce stade, à la fois dans la vie spirituelle et la vie corporelle.
Même les problèmes comme les fausses couches, qui se produisent à des stades plus avancés de la grossesse, se produisent en raison des différents dysfonctionnements et des défauts qui sont survenus au cours des trois premiers jours de l’absorption du sperme.
De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 5/1/13, Écrits du Rabash

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: