Pouvons-nous mesurer les effets de la pensée?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Est-ce que dix personnes ou plus qui pensent positif à propos de quelqu’un qui est malade ont un effet sur lui?
Réponse: Oui, mais où allez-vous trouver ces dix personnes dont l’influence serait assez forte pour vraiment se manifester et être mesurable?
J’ai connu un professeur américain qui a reçu un financement du gouvernement pour mener des études similaires dans différents endroits à travers le monde. Il a réalisé une soixantaine d’études sur l’influence de masses qui partagent les mêmes idées sur différentes parties du globe. Mais, honnêtement, je n’étais pas intéressé par ses résultats. Je ne crois pas qu’il soit possible d’arriver à de véritables conclusions ici. Il a peut-être obtenu quelques données statistiques, mais rien de plus que cela. Comment pouvons-nous mesurer l’impact de ces phénomènes, comment ils se manifestent, comme le mauvais ou le bon œil?
Il est impossible de découvrir toute connexion car une personne ordinaire ne peut pas découvrir une telle influence ni ne peut pas travailler avec elle, elle ne peut pas l’accumuler, la mesurer ou comparer. Cela est possible que si l’on est au niveau d’un groupe dont les membres travaillent ensemble à l’élaboration progressive d’un «organe» sensoriel commun qui peut sentir de nouveaux attributs et de nouvelles caractéristiques communes. Le lien qui se crée entre eux peut influencer l’un d’eux. Ensuite, ce groupe est un détecteur.
Question: Que pensez-vous d’une famille? Est-ce qu’ une famille avec ses liens naturels est considérée comme un groupe, ou cela n’est pas suffisant?
Réponse: Si un membre de la famille est malade, les autres membres peuvent également se sentir mal, bien sûr. C’est de notoriété publique, et les médecins connaissent et comprennent cela. En outre, ils disent aussi que le cancer se propage à un niveau énergétique.
Si nous regardons autour de nous, nous pouvons voir que les animaux, par exemple, souffrent des mêmes maux que leurs propriétaires. Si le propriétaire est dépressif, ensuite leur chat ou un chien vont également souffrir de la même maladie, même si les animaux ne souffrent normalement pas de dépression. Cela signifie que la maladie est transmise à un niveau énergétique.
De KabTV « La médicine du Futur » 07/04/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed