Un accord complet jusqu’au sacrifice de soi

Dr. Michael LaitmanLa chose principale est de garder l’adhésion au Créateur. De ce point, une personne commence à voir toute sa vie comme une série d’exercices qui visent à la relier plus fortement au Créateur. Tous les coquilles fonctionnent comme une «aide contre lui», et tous les événements qu’elle traverse sont essentiels car c’est la façon dont elle peut corriger, en fonction de la racine de son âme, tous les défauts de manque d’adhésion.
Ainsi, une personne bénit le mal comme elle bénit le bien et donc, avance. Elle comprend que tout ce qui lui arrive sont de véritables cadeaux qui viennent d’en haut, du Créateur qui veut rapprocher de Lui une personne. Ainsi, au lieu de se sentir en colère ou mécontente, elle se sent reconnaissante de tout utiliser comme un moyen d’adhérer au Créateur.
Si une personne ne s’y prend pas de cette façon, alors elle commence immédiatement à activer d’autres écrans de dissimulation sur elle-même qui la force à avancer dans la même direction, mais d’une manière beaucoup plus longue et plus difficile. Dans ce cas,elledevra être équipée de différents sous-systèmes pour l’aider à réagir correctement aux interruptions qu’elle estimait initialement et qu’elle ne pouvait pas voir tout de suite comme un moyen d’adhésion. Maintenant, elle va passer par plusieurs phases supplémentaires afin d’être en mesure de voir ça.
Il appartient à l’environnement s’il est prêt à le voir ou non: l’étude, le groupe, sa participation aux tâches et le travail avec les amis. Selon les conditions et les moyens qu’il ont été donnés d’en haut, une personne doit résoudre le problème, c’est l’obstacle qui semble venir entre elle et le Créateur, comme si Pharaon apparaît entre eux.
Si une personne se prépare correctement à travers l’environnement, l’étude et le soutien du groupe, elle peut résoudre ce problème correctement. C’est parce qu’elle peut trouver la solution au même endroit qu’elle s’est préparée avec l’environnement. Toutefois, si elle ne prépare pas cet endroit, les obstacles la repoussent.Elle ne peut pas tenir le coup sous la pression de toutes les invitations qu’elle a reçu d’en haut pour renforcer la connexion, et le contraire se produit. La force qui vient la réveiller n’est pas ressentie comme un clairon pour adhérer, mais comme une interruption.
De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 29/04/13, Écrits du Baal HaSoulam

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed