Un cordon ombilical pour se connecter au supérieur

Dr. Michael LaitmanQuestion: Est-il possible que le groupe ne donne pas à une personne le soutien dont elle a besoin?
Réponse: Le groupe donne à une personne tout le soutien dont elle a besoin conformément à ce qu’elle peut sentir. La question est de savoir si elle est suffisamment sensible pour sentir ce soutien. Elle n’est peut-être pas du tout reliée au groupe, ce qui s’y passe ne la concerne pas, et elle vit sa propre vie. Il s’agit du cours, les études et rentre chez elle. Elle peut revenir à la leçon après quelques jours quand elle n’a rien de plus important à faire. Elle ne se soucie pas de ce qui se passe dans le groupe. Elle ne développe pas la sensibilité intérieure de sentir une réponse, une impression, une inspiration. Il vient simplement de temps en temps aux cours. De cette façon, elle ne recevra jamais quelque chose du groupe.
Le groupe est un récipient, un moyen d’adhérer au supérieur, le lieu où l’embryon adhère à l’utérus de la mère, le placenta par lequel une personne adhère au Créateur. En attendant, elle est seulement sous la forme d’un embryon, et le groupe est tout son monde, comme le ventre d’une mère. Cependant, plus tard, il reçoit la forme du monde entier.
De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 29/04/13, Écrits du Baal HaSoulam

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed