Qu’est-ce qui échappe à notre conscience ?

Dr. Michael LaitmanQuestion : Pourquoi lorsque nous discutons à propos du réseau intégral, de la coopération intégrale, cela se fane en quelque sorte et échappe à notre conscience humaine ?

Réponse : Le concept de « réseau intégral » n’est pas saisi par une personne parce que c’est opposé à son ego. Il est très difficile pour elle d’investir des efforts personnels dans le travail intégral. Comment peut-elle sortir de son ego et commencer à penser aux autres ? En fait, c’est impossible.

C’est seulement quand des problèmes viennent à elle et qui sont au-dessus de son égoïsme : des peurs, des inquiétudes et des menaces, et puis elle pense au sujet des avantages de la société. Par exemple, c’est ce qui se passe en temps de guerre puisque le bénéfice et le bien de la société et de l’homme deviennent une seule chose. Et même plus que cela, le bénéfice de la société est le facteur déterminant, et c’est comme si une personne était un élément secondaire inclus dans la société elle-même.

Comment est-il possible qu’une personne soit incluse dans la société comme un tout complet sans aucune  menace ou choc ? Pour ce faire, la pression du public est nécessaire, l’opinion, une orientation sociale. Mais si nous laissons une personne seule sans aucune pression sociale, alors elle ne sera pas capable de le faire, puisque c’est sa nature.

Et c’est cela le niveau d’une véritable société intégrale unie. Il s’agit du même niveau qui se trouve au-dessus de la société actuelle.

De KabTV, « La Sagesse de la Foule » du 14/05/13

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: