Couvrir l’écart entre les contraires

Dr. Michael LaitmanQuestion: Nous avons déjà un grand groupe mondial, il y a un enseignant et des sources primaires. Pourquoi est-il si difficile de réaliser la loi de l’amour pour autrui comme pour soi-même?

Réponse: En effet, il se peutque ce n’est trop dur d’en entendre parler, mais le problème est avec sa réalisation. Nous avons d’abord besoin de comprendre et de prendre conscience du fait que les deux parties différentes, le «plus» et le «moins», doivent être connectées les unes avec les autres. Au niveau physique de la nature, tout est plus simple: Ici, d’un degré plus élevé, le Créateur oblige les différents éléments à se connecter et en général ils construisent la structure atomique.

Qu’est-ce que c’est? Pourquoi les particules ne se dispersent pas les unes des autres? Le fait est qu’il y a des forces qui les obligent à agir en dépit de l’opposition entre les deux. Les forces négatives les repoussant appartiennent à la matière du «récipient» (Kli), et ce sont les forces de rejet, la haine et la polarité. Les forces positives nécessitant d’être ensemble sont les forces de l’amour. C’est pourquoi il est dit: «L’amour couvrira tous les péchés. » C’est l’amour qui couvre l’écart entre les contraires.

Nous observons ces mécanismes dans les atomes et les molécules où les choses deviennent beaucoup plus compliquées en raison de calculs des étapes précédentes et suivantes de développement, etc. De toute façon, les calculs se font toujours selon le même principe, devenant de plus en plus difficiles avec le temps.

Il est intéressant de voir l’univers entier sous cette optique. Personne ne nous apprend à aimer, nous parlons précisément des lois de la nature. Dans le passé, Abraham l’a découverte, il est dit que tout en regardant le ciel, il s’est posé des questions sur qui a créé le monde et pour quoi. Il était motivé par l’escalade des conflits de cette époque entre les Babyloniens. La haine mutuelle grandissait et Abraham a essayé de comprendre: Pourquoi? D’où la puissance de l’unité contre les forces de séparation pourrait être prise?

Scrutant intérieurement la nature minérale, végétale, et animale, il s’est rendu compte que la création toute entière, sauf pour l’homme, est imprégnée des lois de l’unité qui oblige toutes les parties de la création à être ensemble. C’est pourquoi ielles vivent et se développent. Les gens sont autre chose: la confrontation entre le positif et le négatif ne cesse de croître en eux. Où est donc la force opposée de la connexion et de l’amour au plan humain? Comment pourrait-elle être mise en action?

Apparemment, Abraham compris que le Créateur a confié ce travail à l’homme. Nous devons ajouter nous mêmes cette partie et compléter la création. C’est pourquoi il est dit que le Créateur commence et les justes finissent.

Donc, si nous ne commençons pas à travailler sur l’amour pour autrui, le lien entre nous est rompu. Par exemple, dans l’Europe d’aujourd’hui, le processus d’union ne continue pas dans le droit chemin et le continent est déchiré. L’absence d’ « additions d’unité » conduit partout à la croissance de l’opposition et par la suite à l’explosion. C’est la perspective de l’humanité, à tous les niveaux, que ce soit de la famille, l’éducation des enfants, etc.

C’est pourquoi nous devons travailler sur l’uniion correcte, ce qui signifie au-dessus du « plus » et « moins ». Ne les touchez pas, car tout le monde va rester avec ses propriétés inhérentes. Ne travaillez que sur «l’amour couvrira tous les péchés. »

Nous devons comprendre que le positif et le négatif ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre. Conceptuellement, il n’y a pas de Créateur sans l’être créé, et il n’y a pas d’être créé sans le Créateur. Ils ne peuvent exister que conjointement. Dans ce cas, les deux contraires se repoussent toujours les uns les autres, et alors la troisième force résout les contradictions, renforce leur lien. Ce mécanisme donne lieu au développement, à la vie.

Depuis de nombreuses années, les scientifiques ont du mal à résoudre le mystère de l’apparition de la vie. D’où viennent les cellules vivantes? Qu’est-ce qui leur a donné naissance? Un excès d’amour leur a donné naissance. La force qui supporte la nature minérale par un excès d’amour commence à développer des désirs supplémentaires et ensuite nous demandons plus. Je ne me contente pas de la simple existence, je veux comprendre, sentir et appréhender toute la réalité, et ce besoin me donne la vie qui a commencé avec les coraux et a évolué vers les structures les plus complexes.

En fin de compte, c’est le Créateur qui éclaire légèrement la matière morte, et cela devient végétal. Un peu plus de lumière, et il se transforme en animal. Juste un peu plus, et le degré humain émerge.

Ainsi, couvrant le positif et le négatif, le « plus » et « moins » avec amour, je forme  un système à partir d’eux, un atome, par exemple. Si j’y ajoute un plus grand pouvoir de l’amour, alors j’affecte le positif au négatif plus fortement et donc provoque un déséquilibre. Il y a apparemment un surplus d’énergie et en outre pour sauver la relation, ils « pensent » à quelque chose de supérieur. L’étincelle qui j’ai apporté les incite à rechercher; l’excès de force les attire vers l’avant. C’est leur force de vie.

Covering The Gap Between The Opposites

 

De la 3ème partie du Cours quotidien de Kabbale du 28/05/13, Les écrits du Baal HaSoulam

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: