L’obscurité de l’Egypte avant l’aube

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qu’est ce qui caractérise le pic de l’exil à partir duquel nous pourrons atteindre la rédemption?
Réponse: Tout d’abord, l’exil commence lorsque nous estimons que le mauvais penchant nous empêche de nous connecter. Je me languis du Créateur et donc j’aspire à Lui, mais ma nature se tient en chemin et bloque la connexion et elle ne me laisse pas aller de l’avant. C’est ce qui s’est réellement passé entre les fils de Jacob à ce moment.
Et au sommet de l’exil, nous voyons que Pharaon gagne, et ainsi nous nous trouvons dans les «ténèbres égyptiennes », sous l’énorme domination de «l’ange de la mort», ce qui ne laisse aucun espoir. Nous sommes très impatients de nous connecter comprenant que toute notre vie ne dépend que de cela, et en même temps nous voyons que c’est impossible.
Et c’est précisément au sein de cette obscurité l’ordre se fait entendre: « Pars. » Et donc la possibilité du salut nous est révélé. Dans un état d’impuissance absolue quand il n’y a aucune chance de salut, quand tout le monde est sans espoir, désespéré, seul le Créateur avec Sa gloire et par Lui-même et rien d’autre à part cette force supérieure, nous fait sortir vers la lumière.
De la 3e partie du cours quotidien de Kabbale 06/06/13, Écrits du Baal HaSoulam

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: