Les désirs privés d’une personne

Dr. Michael LaitmanQuestion : Qu’est-ce que cela signifie : « … mais le septième jour est le Sabbat du SEIGNEUR, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes… ? »

Réponse : Ce sont les désirs personnels d’une personne ; mes bêtes, mon serviteur, etc… sont tous les niveaux de mes désirs et ils sont à l’intérieur de moi. Ils sont la seule chose dont je suis responsable.

Question : Est-ce que la correction se fait du plus compliqué au plus facile ?

Réponse : Non, elle s’accomplit en étant intégrée à tous les désirs sur chaque niveau spirituel. Vous ne pouvez pas corriger une partie un peu plus et une autre un peu moins, de sorte que le travail se fait à la fois avec le « serviteur » et le « bétail », avec tous les désirs et dans toutes les conditions ! Hessed, Guevoura, Tifferet, Netsakh et Hod doivent correspondre l’un avec l’autre et il doit y avoir une unité.

L’un pénètre dans l’autre et ainsi une semaine touche à sa fin. La semaine suivante est l’unité suivante. Vous recevez un nouveau « paquet » que vous devez corriger, une nouvelle révélation de vos attributs.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 25/02/13

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed