S’évader du monde du fantasme vers le monde de la vérité

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment puis-je ressentir les autres si le cœur ne se sent pas encore qu’ils sont proches ?
Réponse: Vous devez penser  que les autres font partie de votre âme et que seule la connexion avec d’autres vous permet de construire le récipient pour recevoir la lumière, la révélation du Créateur, la révélation du véritable état, ce qui signifie le don. Le monde de la vérité est le monde du don. Cependant, nous sommes sous la domination d’un mensonge, d’une certaine fantaisie que ce monde existe apparemment par la force de réception. Nous devons réfléchir à cela autant que nous le pouvons, jusqu’à ce qu’il soit clair que tout existe selon la force du don.
Notre perception fictive et déformée qui nous oblige à penser et à sentir différemment, n’est qu’en nous. Donc, à cause de cela nous ne voyons pas le monde réel et nous sommes comme des aveugles qui marchent dans l’obscurité, à tâtons en se tenant à un mur. Nous ne comprenons pas où nous en sommes!
Ainsi, toute l’humanité erre les yeux bandés dans le noir. Nous devons faire de plus grands efforts afin d’éliminer cette dissimulation et puis nous verrons que toute la réalité n’existe que par la force du don et de l’amour. Nous allons voir la réalité comme une sorte d’un monde imaginaire enchanté où tout fonctionne selon les lois du don total. Nous nous promenons dans cette ville enchantée et nous avons la chance de nous corriger et de nous améliorer constamment, par l’acquisition d’une puissance supplémentaire de don à chaque fois.
Ainsi, nous nous assimilons de plus en plus dans cette ville et nous pouvons nous servir de tout et comprendre et sentir plus. C’est ce qu’on appelle gravir l’échelle spirituelle.
Mais au moment où l’échelle spirituelle se révèle à nous, il est clair que toute la réalité n’est que don et amour. Par ailleurs, il y a une petite bulle dans cette réalité dans laquelle nous dormons, comme dans un coma, ne reprenant pas conscience. Ce fantasme malade n’est que dans nos têtes comme dans un esprit d’une personne qui a perdu conscience et un fluide différent, des pensées chaotiques, coulent dans son esprit. C’est ce qui nous arrive maintenant …
La réalité de notre monde n’existe pas! C’est seulement une sorte de fantaisie, mais c’est très important car ce n’est qu’à partir de cela que nous pouvons nous élever à la vérité.
De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale 04/06/13, Le Zohar

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed