Déjouer le Créateur

Dr. Michael LaitmanQuestion: Si le commandement: «Ne pronnoncez pas le nom de Dieu en vain » symbolise qu’il est interdit de profiter du Créateur pour nos buts égoïstes, il s’avère que toute la folie religieuse pour l’amour du Créateur qui a eu lieu au cours de notre développement historique n’a fait qu’augmenter les distances entre l’humanité et Lui?

Réponse: Oui, mais cette distance est nécessaire pour amener l’humanité à une impasse et de la reconnaissance du mal à arriver à la reconnaissance du bien. Sinon, nous n’apprenons pas. La seule chose que nous pouvons faire à l’avance, c’est de voir sur le plan cognitif « l’impasse », comme si nous étions déjà coincés et comprendre que nous devons changer de direction.

Je trouve la force en moi, même sans en arriver à une impasse, à changer le mouvement, même si c’est contre ma volonté, contre mes désirs. Ainsi, la reconnaissance de l’état qui est créé est essentielle comme si j’étais vraiment dans une impasse, sinon, je n’aurai pas la force de changer de direction.

Pour cela, on a besoin d’utiliser l’environnement à la place du Créateur. Le Créateur ne se révèlera pas parce que nous sommes toujours égoïstes. Mais quand je suis coincé dans une impasse avec l’ensemble de mon ego, alors là je commence à le sentir. Si la souffrance ne m’a pas encore amené à une impasse, mais je veux déjà de loin Le voir et me corriger, alors j’ai la possibilité de déterminer tout cela et de changer au sein du groupe.

C’est ce qu’on appelle « mes fils m’ont vaincu», c’est-à-dire, nous avons été plus malins que Lui. Ils ont utilisé les propriétés de la nature autour d’eux afin de créer une telle forme de coopération mutuelle qui leur a permis de déterminer la véritable spiritualité dans le lien entre eux. Cela signifie que nous construisons entre nous un modèle qui nous montre selon une forme analogique, les catégories spirituelles avec lesquelles nous n’avons aucune connexion. De cette façon, nous pouvons, sans être encore au niveau spirituel, changer correctement notre sens, le mesurer, et l’utiliser au sein de notre société.

C’est ce qui nous a été donné. Sinon, on ne nous aurait jamais permis d’entrer dans le niveau spirituel tant que nous n’atteignons pas l’équivalence de forme, ses attributs. Nous ne sommes pas en mesure de le faire si nous restons comme nous sommes. « Entrer » signifie nous changer en fonction de cela. Mais comment pouvons-nous nous changer si nous ne savons pas ce que c’est en soi? Ainsi, dans notre monde, nous devons construire un tel modèle pour le faire correspondre et ensuite nous serons semblables à ce niveau spirituel.

Du programme de KabTV  “Secrets du livre éternel” du 25/05/13

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed