La cruauté des enfants

Dr. Michael LaitmanOpinion (Elena Galkina, historienne): «La violence chez les enfants se multiplie. Ils ont beaucoup plus de possibilités aujourd’hui pour plonger dans l’espace virtuel, dans le monde de la télévision, les jeux informatiques; entre les âges de 5 à 15, ils voient environ 20.000 meurtres, films d’horreur, thrillers, une énorme quantité de sang, et trahison. Ils concluent que celui qui réussit est un violeur, un assassin, celui qui considère les autres comme des tremplins, vole, et qui prend des pots de vin.

«Un enfant a besoin de voir un exemple d’un bon comportement envers les autres. Sinon, comme une créature biologique, il voit comment il devrait affronter  la concurrence et, bien sûr, il va choisir cette voie de la criminalité, la violence et la domination sociale.

«Si nous ne résolvons pas ce problème, notre société se transformera non seulement en bêtes, mais en une population qui ne sera pas capable de se reproduire parce que pour la reproduction même les animaux et les oiseaux exigent un élément d’altruisme, un élément de la coopération sociale pour le bien commun, et non pour le bénéfice de seulement soi-même à travers la misère des autres. Si aucune attention n’est accordée à cela, nous serons confrontés à l’effondrement social et l’effondrement des individus ».

Mon Commentaire: C’est la voie de la réalisation de la méchanceté de notre nature, et c’est seulement après le reconnaître comme le mal que nous serons en mesure de commencer notre correction comme l’action unique inévitable, sensible, et souhaitable. La réalisation du mal peut être longue et cruelle si nous persistons à rester dans l’égoïsme, ou elle peut être rapide et facile si nous l’étudions comme une tendance à la réaliser comme le mal afin de nous élever au-dessus par  l’éducation intégrale, puis le remplacer par la gentillesse et l’amour avec l’aide de l’éducation intégrale.

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed