Si vous mangez votre propre chair…

Dr. Michael LaitmanSi vous souffrez, cela signifie que vous êtes dans un état appelé: «un imbécile assis sans rien faire, mange sa chair. » Si vous avez un environnement solide qui veut vous aider et vous n’avez pas honte de vous annuler et être totalement intégré en lui, vous êtes très chanceux. Ensuite, vous ne souffrirez pas, mais allez découvrir tout de suite les moyens de transformer tout cet état de souffrance pour le mieux.
Si vous mangez votre propre chair, cela signifie que vous ne pouvez pas déterminer avec certitude d’où vient la douleur, pour quelle raison, de qui et dans quel but. Vous avez oublié qu’ « Il est le premier et Il est le dernier! » Et c’est comme si vous vous attribuiez la douleur, comme si vous l’aviez causé de vous-même et vous en êtes responsable. Ainsi vous vous torturez et vous rongez le sang.
Toutefois, si vous attribuez tout au Créateur et non pas comme le caprice d’un destin aveugle, vous arrêterez de vous rongez les sangs et vous transformez immédiatement le mauvais sentiment en un moyen d’ascension, de connexion au Créateur qui vous a envoyé cet état pour  que vous vous connectiez à Lui.
De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 06/06/13, Écrits du Rabash

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed