Crise : La recherche de la solution

Dr. Michael LaitmanAujourd’hui, nous avons pris progressivement conscience que notre existence est nuisible, et nous appelons cela une «crise». Nous ne pensons toujours pas qu’il s’agit d’une crise générale qui englobe tous les domaines de l’existence humaine. Nous ne comprenons toujours pas et ne connectons pas toutes les crises individuelles au sein de la famille, à l’éducation, à la culture, à la science, dans les relations, et, surtout, la crise menace notre existence financière, économique et écologique. Pourtant, toutes ces crises sont essentiellement la même crise.

En général, le mot «crise» dans sa traduction et sa signification correcte symbolise la naissance. En hébreu ancien et aussi en araméen, le terme indiqué la même chose, un lieu sur lequel une femme donne naissance. Dans les temps anciens, il y avait des pierres spéciales pour accoucher sur lesquelles une femme donnait naissance avec l’aide de sages-femmes. Cet endroit a été appelé un « Mashber. » Ce concept se retrouve pour symboliser la naissance dans de nombreuses langues, traduit par la «naissance de quelque chose de nouveau. »

C’est-à-dire que nous ne devrions pas considérer une crise comme elle est vue par tous ceux qui veulent obtenir de plus en plus de ce monde, et qu’en attendant agissent comme des égoïstes, sans aucune délibération. Vous pouvez voir qu’il y a beaucoup de gens qui pensent que dans cette crise maintenant quelque chose doit être corrigé et alors tout ira bien comme c’était le jour d’avant-hier.

Mais dernièrement, il y a de moins en moins de personnes comme celles-ci et nous voyons toutes ces choses qui se passent très rapidement. Après cinq ans de crise, il est déjà clair qu’elle continue et n’est s’en ira pas simplement progressivement d’elle-même. Ils disent déjà que cela prendra environ vingt ans pour corriger comme si c’était possible de corriger quelque chose en utilisant les anciennes méthodes en dépit de tout. Il est devenu clair déjà que cette crise ne se terminera pas dans un an ou l’année suivante.

Selon la sagesse de la Kabbale, la crise va se poursuivre. Elle va évoluer et s’approfondir. Nous allons encore atteindre des états, qui à l’heure actuelle nous sembleraient comme impossible, quand les gens vont perdre leur visage humain, devenant comme des animaux sauvages, en prenant sur eux-mêmes les lois, les règles générales et les normes de comportement qui ont été considérés comme inhumains, sous la niveau humain tout au long du XXe siècle. Les conventions acceptées seront mises de côté par notre ego en évolution et en général on va progressivement descendre au niveau de la bête.

En chemin, il pourrait même y avoir des guerres. Nous voyons comment cela se passe dans le monde aujourd’hui, quand tout à coup, sans raison claire elles éclatent dans différentes régions et nations et les phénomènes commencent à apparaître, dont les vraies raisons ne sont pas claires à tout le monde. Essentiellement, ces raisons ont toujours existé mais ont été enfouies à l’intérieur et ne sont pas visiblement apparentes, ou du moins pas suffisamment importantes pour susciter des problèmes, comme par exemple en Syrie ou au Liban, et ainsi de suite. Cela parle ici des problèmes sociaux et politiques.

Et en plus de cela, il y a des raisons économiques très profondes, parce que l’ego se révèle d’abord et avant tout dans le domaine économique. C’est parce que l’économie reflète le lien entre nous, qui donne à qui, combien et comment ils reçoivent. Par conséquent, l’économie nous montre d’abord combien le système est devenu incontrôlable. Nous ne comprenons pas du tout quelles lois sont actuellement celles qui nous gouvernent parce que le monde est en hausse à un autre niveau. Selon son niveau de développement, il est déjà passé par le stade égoïste et a atteint une certaine limite. Et comme Baal HaSoulam l’espérait déjà au début du XXe siècle, à partir de maintenant, de plus en plus, nous devrns prendre conscience que nous devons nous connecter.

Essentiellement, l’ensemble de ces conditions existait aussi en Russie à l’époque de la révolution socialiste. Ce sont toutes les révélations de l’évolution intérieure de l’être humain vers un nouvel ordre social. Mais à la fin, il n’en fut rien. Comme vous le savez, le Baal HaSoulam espérait vivement que les révolutions en Russie et en Pologne évolueraient différemment, et pas seulement afin de prendre le pouvoir dans leurs propres mains et établir un nouvel ordre égoïste, un nouveau gouvernement. La Première Guerre mondiale fut un «déclencheur», le premier « coup », la première poussée vers le fait que le monde doit commencer à changer.

Par conséquent, dans la sagesse de la Kabbale, il est dit que si les gens ne parviennent pas à comprendre que l’évolution doit se faire par connexion au-dessus de l’ego, qui actuellement nous conduit vers cette connexion, le monde va continuer à devenir de plus en plus incompréhensible. C’est parce que la nature qui avait déjà été découverte à l’intérieur de chacun de nous et nous tous ensemble, nous a poussé depuis des millénaires sous une forme égoïste. En accord avec notre ego, nous avons développé la science, la technologie, le commerce et les diverses relations sociales, nous avons changé la société, nous sommes passés par un changement de forme …

Mais finalement l’ego a atteint la fin de son développement et a commencé à « s’enrouler » sur lui-même. Pourquoi? C’est parce que la nature a développé et exposé l’ensemble de l’ego, l’étendant à un état de connexion absolue, mutuelle, globale, « ronde ». Par conséquent, nous devons aussi être « ronds », ce qui signifie, reliés en un seul ensemble, et nous ne faisons pas cela.

Révélé ici n’est pas seulement une sorte de désordre, mais plutôt, c’est une différence fondamentale entre notre mécanisme économique, politique, sociale et interne, et tout ce qui existe, ce système, ce programme que la nature apporte pour nous. C’est parce qu’il a commencé à être découvert non seulement sous une forme de plus en plus égoïste, mais dans une forme de communication égoïste. Et pourtant, dans ce système, il y a différentes connexions altruistes entre nous qui commencent à être révélées par lesquelles nous devenons complètement transformés.

Ainsi, un chevauchement entre les deux systèmes est formé. La nature le système interne, est découverte de plus en plus comme étant altruiste, intégrale ou analogique, alors que nous sommes arrivés à exister au sein d’un système de connexion mutuelle égoïste que nous avons développé au fil des millénaires. Et ainsi, la nature qui a suscité cette évolution égoïste en nous a changé et continue de changer de plus en plus. Essentiellement, le Créateur, le système de connexion intégrale, a commencé à se révéler de plus en plus au sein de la société humaine, au sein de la civilisation.

Cet état d’une opposition entre les deux systèmes est dangereux et pas du tout évident pour nous. C’est pourquoi aucun des dirigeants d’aujourd’hui, des scientifiques, des technologues, des politologues, des sociologues, des politiciens, des économistes, des financiers, aucun d’eux ne sait comment gérer ce système.

C’est le plus grand problème. Nous avons toujours gouverné par le développement de l’ego; nous l’avons dirigé vers divers objectifs et des domaines. Quelqu’un qui était plus égoïste, plus intelligent, profitait. Nous avons essayé de le faire aussi sous d’autres formes, comme par la révolution socialiste. Mais il n’y avait aucune méthode pour relier les gens alors, et alors à la fin les égoïstes sont arrivés au pouvoir et ont commencé à gérer, en utilisant seulement des slogans socialistes et altruistes mais essentiellement avec le même système égoïste. C’est pourquoi rien n’est venu de tout cela, au contraire, tout est devenu pire.

Et il n’est pas clair comment le monde va continuer à progresser et à se développer avant qu’il ne soit découvert qu’il y a une méthode de transition de ce système égoïste, dans lequel toute la civilisation humaine se trouve, vers un système altruiste intégral. Donc, c’est à nous de clarifier cela et de le dire aux autres.

De la préparation au Congrès de Krasnoyarsk 13/06/13

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: