Enlacez le monde

congrès, groupeQuestion: Qu’est-ce exactement ce que ce congrès nous a donné, à quel niveau nous a-t-il élevé?

Réponse: Dans ce congrès, j’ai essayé de vous montrer le chemin direct de la personne dans le groupe et dans l’ensemble du Créateur qui se découvre en son sein. Je vous suggère d’écouter le discours de ce matin (Cours numéro 5 du Congrès)  encore plusieurs fois. Dans cette demi-heure, j’ai essayé de transmettre de façon claire, concise et émotionnellement comment une personne transfère son «moi» à partir d’elle-même au groupe et commence à être heureuse avec son bonheur, à se mélanger en lui, à entrer dans lui. Elle laisse son ego dehors et transfère son «soi» dans le groupe.

Quand elle se connecte à d’autres amis de cette façon, le Créateur se découvre parmi eux. Et puis chacun d’eux et tous ensemble sont heureux déjà, pas de ce qui se passe dans le groupe, mais à partir de leur découverte du Créateur, ils sont heureuxr, d’une joie qui sent que le Créateur est cette caractéristique de don sans réserve.

C’est toute la réalisation de l’objectif de la création: donner du plaisir à la créature, ce qui signifie nous, en particulier à travers cet état, cette découverte, cette expérience, cette intense sensation de bonheur d’aller à l’extérieur de vous-même dans le groupe et du groupe dans le Créateur. C’est à nous d’intensifier cette transition. Je voudrais biendans le temps qui reste jusqu’au congrès de Saint-Pétersbourg, que nous pratiquions tous cela, chacun de nous et nous tous ensemble.

C’est la question la plus importante et en principe, la seule. Toutes les variantes particulières de la méthode de la Kabbale sont dérivées de cela. Lors du congrès à Saint-Pétersbourg, nous allons déjà parler de véritable réalisation.

Nous devons maintenir un lien constant entre les groupes dans une région et entre les régions, de sorte que de la connexion individuelle en découlera une connexion de plus en plus commune. Il est nécessaire de se connecter en fonction de ce genre de méthode. Plus précisément, il est très important de se connecter et de ne pas rivaliser. Il est regrettable qu’il y ait des amis qui auraient pu arriver au Congrès et, en dépit de tout cela, ont décidé que ce n’était pas pour eux et ils sont restés à la maison. Ils ont perdu beaucoup. Le Créateur a fait cela avec eux sur Son compte et nous pouvons seulement être désolés pour eux.

Il est nécessaire d’aller de l’avant et seulement faire tout son possible pour sortir de soi-même dans le groupe. Le congrès de Krasnoïarsk nous a beaucoup aidé, plus que dans tout autre congrès. Qui plus est, nous nous consacrons au grand et très utile travail en provoquant un intense sentiment de jalousie à l’ensemble de notre « monde kabbalistique», il est dommage qu’ils ne soient pas avec nous. Cela me rend très heureux.

Ils ont vraiment de quoi être désolés et je pense que c’est dommage qu’ils n’étaient pas là, même s’ils ont participé à toutes les activités pratiquement. Je ne veux pas éteindre en aucune façon la sensation de douleur qui reste avec eux.

Mais d’un autre côté, si nous nous connectons à eux, alors ce sentiment de jalousie envers nous se connectera à nous et nous allons recevoir cet immense désir d’eux que nous avons enflammé en eux. Et ils recevront de nous cet atteinte que nous avons découvert et auquel nous avons aspiré ici. Ainsi, grâce à cet enrichissement mutuel, chacun d’entre nous s’élève. Par conséquent, nous invitons tout le monde à se connecter partout dans le monde à une grande étreinte.

Du Congrès de Krasnoyarsk 16/06/13  6ème cours

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: