Non négociable

Dr. Michael LaitmanQuestion: Nous disons que nous devrions ressentir du plaisir dans l’ami. Supposons qu’une personne aime le pouvoir et se complait dans son pouvoir dans le groupe. Dois-je apprécier ce défaut en lui?

Réponse: S’il était un membre de votre famille, votre enfant, apprécieriez-vous le fait qu’il se comporte de cette façon?

Commentaire: Je le réprimanderai.

Réponse: Une réprimande devrait être donnée non pas directement mais par implication, avec soin, afin qu’il comprenne qu’il doit se comporter différemment. Ce serait mieux pour lui et pour les autres.

S’il fait vraiment tant de mal au point de perturber le groupe et apporte des pensées étrangères, des idées étrangères, et s’il commence à proclamer une nouvelle voie, alors il n’a pas sa place dans le groupe. Alors, la conversation est courte – l’expulser du groupe.

Il y a seulement deux raisons à l’exclusion d’un ami du groupe: S’il va à contre-courant général du groupe ou de l’enseignant et cela endommage le travail collectif, ou s’il perturbe l’unité du groupe.

Dans ce cas, le pire, c’est s’il sépare les familles. J’ai entendu dire que ces problèmes existent et j’avertis fermement que cela ne doit pas se produire. Faites ce que vous voulez, mais la famille de l’ami est sacrée parce que la famille est l’unité fondamentale de la société corrigée, elle devrait être corrigée, et il ne peut y avoir aucune excuse.

La violation de ces deux principes nous empêche de progresser parce que la famille est la cellule du groupe et notre idéologie est le vecteur du groupe.

Fondamentalement, ce sont les lois spirituelles. Alors, gardez à l’esprit que si ces choses se produisent, alors elle doivent être éradiqués bientôt sans aucunes questions ou des discussions, ce n’est pas négociable.

Du Congrès de Krasnoyarsk 16/06/13, 5ème cours

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed