D’abord et avant tout!

Dr. Michael LaitmanNous devons savoir que tout ne dépend que de notre préparation. Tous les états sont déjà préparés à l’avance et sont homologués pour tous les jours pendant les 6000 ans. Le calendrier de 6000 ans est appelé «la presse de l’évolution, » ce qui fait pressions sur nous et nous pousse vers l’avant nous  forçant ainsi à effectuer  toutes les actions qui ont été préparées «en son temps».
Mais tout notre travail est de passer de la voie naturelle de notre évolution («en son temps») sur le chemin de la Lumière, à accélérer le temps («Je vais hâter»). En cela nous ne suivons pas le calendrier en avançant d’un jour à l’autre automatiquement, mais nous avançons seulement selon notre préparation.
«Je vais hâter » est clarifié uniquement par notre préparation et non dans l’état lui-même. Nous pouvons dire à quel degré nous sommes dans l’état de « je vais hâter», ce qui veut dire dans quelle mesure nous travaillons dans la spiritualité, selon les efforts que nous faisons pour atteindre un nouvel état.
Le travail spirituel se fait selon l’action qui vient d’en haut. Il est très important de souligner que tout est mesuré par la préparation qui précède l’action: ce que nous avons fait, combien nous avons fait, quels les efforts que nous avons faits, comment nous avons grimpé la montagne du roi, et ce que nous avons fait pour Lui, pour le groupe , pour les amis. Tout cela vient d’abord et avant tout!
Grpace à notre préparation, nous atteignons l’état souhaitable, que nous ne comprenons pas vraiment. Nous avons simplement déterminé que nous voulons l’atteindre et il n’est même pas question que nous pouvions l’imaginer. C’est parce que vous ne pouvez pas savoir ce qu’est un état  avant de l’atteindre.
Par conséquent, la préparation est si importante et nous devons faire tout ce que nous pouvons. Et ce que vous avez à faire deviendra clair dans le processus: quels efforts vous avez à faire et comment remplir votre mesure. L’instant d’avant nous ne savons même pas qu’il est sur le point d’arriver.
Ce n’est qu’à la fin, quand nous aurons terminé tout le travail que nous avons à faire, ferons une action spéciale appelée «Rav Péalim Mekabtziel » arrive, qui est comme la fin de la correction, mais en ce qui concerne les récipients actuels que nous avons préparés. Cette action connecte toutes nos petites actions en un grand compte (comme il est dit: «Beaucoup de centimes s’additionnent à un grand compte ») et ensuite le niveau suivant est révélé. C’est un petit niveau personnel de notre correction, mais c’est le même processus que dans le but général de correction.
D’une discussion sur la préparation pour le Congrès lors du cours quotidien de Kabbale 26/06/13

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed