Trop de nourriture est produite par rapport aux besoins de l’humanité

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles (du Washington Post): «C’est une question qui maintient les agronomes éveillés la nuit: Comment allons-nous pouvoir nourrir le monde au cours des prochaines décennies?

Après tout, considérez face à quoi nous sommes: On prévoit que la population mondiale passera de 7 milliards aujourd’hui à 9,6 milliards en 2050. …

«Les agriculteurs font tout ce qu’ils peuvent pour tirer plus de productivité de leurs terres, mais ils commencent à frapper le « mur » biologique, une limite sur combien les récoltes peuvent continuer à augmenter. »

Mon commentaire: En fait, le seul problème est que la nourriture est inégalement répartie entre les différents pays. Et sa distribution ne dépend que des gens, de leur prise en charge d’autrui. Et aucune des organisations internationales ne va résoudre ce problème.

Sinon, en pleine abondance, nous arrivons au point ou la moitié de l’humanité jette un surplus de nourriture qui suffirait à la seconde moitie. Et la moitié affamée provoque des émeutes et des guerres. La nature oblige l’être humain à changer.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: