Vers quoi votre coeur tend?

Dr. Michael LaitmanUne personne qui ne s’engage pas dans la sagesse de la Kabbale, mais regarde simplement et écoute nos émissions commence progressivement à percevoir automatiquement tous les termes et les concepts de la Torah correctement, car la Lumière supérieure opère sur elle.

Elle n’a pas besoin d’autre chose que cela. Si elle fait systématiquement tout, alors elle va sans aucun doute commencer à sentir un monde en face et comprendre que tout ce que nous percevons à l’extérieur est en fait à l’intérieur de nous. Cela sera facile et simple pour elle de percevoir cela. Il suffit de passer par ce changement et c’est tout.

Dans l’ensemble, c’est ce dont parlent les domaines qui traitent des limites comme la physique quantique et la théorie de la relativité. Une personne tente et ne comprend pas pourquoi les choses se produisent d’une certaine façon, et puis elle commence à réaliser et penser en termes de  nouveau système de coordonnées.

Mais avant chaque nouveau niveau, avant la réalisation, il y a un sentiment d’obscurité, de confusion, comme si la boue avait été mélangée à l’eau et que rien n’était clair.

La chose principale est que nous faisons partie de la nature et nous ne pouvons y échapper. Nous nous engageons dans la science la plus naturelle qui soit qui ne fait que préciser où nous sommes, comment nous vivons et comment nous percevons la nature.

Mais si une personne n’a pas une telle inclination, vous ne serez pas en mesure de la persuader d’étudier. Si elle commence à en ressentir le besoin, alors elle n’a pas besoin de mots. Elle sent qu’elle est comme un animal, « ca lui parle. » Elle va regarder autour d’elle jusqu’à ce qu’elle arrive à la sagesse de la Kabbale.

Des « secrets du livre éternel » de KabTV 29/04/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed