Allez avec tout le monde ou vous recommencerez à zéro

Dr. Michael LaitmanUne personne n’a pas le droit de se couper de la société et demander seulement pour elle-même, même si elle a la meilleure intention d’apporter contentement au Créateur. Par une prière privée ou en pleurant seul, nous n’aidons pas en aucune façon, mais seulement nous nous faisons du mal et aux autres.

Maintenant, imaginez combien de corruptions nous avons causé pendant l’exil. Tout cela était pour découvrir notre mauvais penchant et comprendre que la correction n’est possible que par la connexion. L’exil était nécessaire afin de savoir où le lieu de correction se trouve et d’avancer d’une prière individuelle à une prière collective.

Chaque désir dans le cœur est appelé une prière. Une prière est le travail dans le cœur. Si chaque demande passait par la société, elle serait acceptée. Nous serions déjà dans un état d’esprit complètement différent, dans un repos absolu et dans l’abondance. Cependant, parce que nos demandes – tous les désirs qu’une personne ressent, ainsi que ceux qu’elle ne ressent pas – ne passent pas par la connexion entre nous, elles nous nuisent, et elles nuisent d’abord celui qui en fait la demande.

Nous devons comprendre combien la situation est grave car nous sommes tous reliés par un réseau qui est maintenant révélé au monde comme un système intégral, unique, relié. Dans cet état, nous voyons clairement que nous ne pouvons pas nous libérer de ce système et que nous devons en faire partie. Le temps qui était alloué pour la reconnaissance du mal est terminé. A partir de maintenant, nous allons apprendre à connaître le mal par des coups à différents niveaux ou en commençant à agir en fonction du réseau qui se révèle entre nous.

Une personne devrait se représenter cela très clairement et aussi comme un très grand avertissement, il ne faut pas demander par nous-mêmes, même si nous nous sentons vraiment comme ça! C’est notre mauvais penchant qui est à l’opposé du Créateur. L’ego est notre désir d’atteindre le Créateur mais dans le but de gouverner par nous-mêmes.

Le désir: «Je vais gouverner, » n’est pas dirigé contre le Créateur, mais contre la société, contre le groupe. Le mauvais penchant est notre désir de nous tourner vers le Créateur par nous mêmes et demander notre réussite personnelle. Nous avons tous ce désir. Nous sommes prêts à prier, à demander, à reconnaître le pouvoir du Supérieur, de reconnaître Sa domination sur nous, mais tout le problème de l’exil en Egypte est que chacun commence à sentir qu’il est détaché des autres.

C’est le péché des fils de Jacob, la raison de leur haine envers leur jeune frère Joseph. Joseph voulait rassembler tous les frères et les connecter entre eux, mais ils ont voulu rester séparés. Ils ne comprenaient pas qu’il doit y avoir une ligne médiane, la connexion, et donc ils ont dû entrer dans l’exil en Egypte et par le chemin de la souffrance découvrir la nécessité de la connexion fraternelle.

Ce ne qu’après avoir reconnu le mal, après de longues années d’exil, qu’ils ont été récompensés de la réception de la Torah. Ce fut le but entier de cette étape qu’ils ont fait dans l’exil en Egypte.

L’ensemble du processus de l’évolution dans les mondes supérieurs et dans notre monde, tout le jeu, n’est que dans la connexion. Donc, je suis très heureux qu’aujourd’hui nous pouvons déjà parler de cela, et j’en comprends la nécessité et ressens de très près cette question.

De la 1ère partie du Cours quotidien de Kabbale du 05/07/13, Les écrits du Rabash

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed