Tant avec une ligne qu’avec des cercles

Dr. Michael LaitmanQuestion : Aujourd’hui, pratiquement tout se détériore en régressant vers une gestion totalitaire rigide. Ces entreprises font réellement preuve d’un maximum d’efficacité et d’un minimum de conflits au sein de la collectivité. La méthode intégrale peut-elle changer la structure de gestion des entreprises ?

Réponse : Il est impossible de prendre un seul type de structure, car le système intégral est circulaire, analogique. C’est seulement possible dans un collectif où tous les gens se trouvent au même niveau et travaillent en collaboration.

Dans une entreprise ou dans une usine, il doit y avoir une hiérarchie qui a le droit de commander tous les liens, mais à chaque niveau, les gens ont besoin d’être organisé en cercles intégraux.

Par conséquent, l’un ne contredit pas l’autre. De grandes collectivités comme celles-ci doivent être plutôt construites avec à la fois une ligne et des cercles.

Ensemble avec cela, dans chaque circonstance des systèmes de contrôle donneront des instructions parce que les gens qui sont passés par cet apprentissage unique et qui y travaillent savent, comprennent et pensent à tout, et ils sont responsables parce qu’ils ont la sagesse, la volonté, le désir, et une capacité à prendre des responsabilités eux-mêmes.

Pour le reste du peuple, non : ils sont experts dans un domaine particulier de leur propre chef. Afin de se sentir eux-mêmes comme appartenant au niveau de connaissance supérieure de la nature, ils passent par une formation intégrale, ce qui les rend capables de s’unir pour le travail coopératif et pour ne pas se mettre des bâtons dans les roues les uns les autres.

Dans des collectifs comme ceux-ci, la productivité augmente, ils commencent à être en mesure de se comprendre l’un l’autre à partir d’une demi-mot, et la probabilité d’erreur sur un projet particulier diminue au minimum car ils vivent tous dans l’intérêt d’un but unique.

De KabTV, « A Travers le Temps » du 20/03/13

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed