Daily Archives: 19 juillet 2013

Le point de départ de la ligne spirituelle

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment puis-je vouloir la connexion aux autres afin de penser que c’est vraiment quelque chose dont j’ai besoin?

Réponse: Vous aurez envie de communiquer avec les autres à la seule condition que vous désespériez d’atteindre l’objectif seul. Exactement comme dans notre monde, quand je dois déplacer un bloc de cinquante kilogrammes, mais je n’ai pas la force de le faire, toutefois je n’ai pas le choix, je dois le déplacer, et donc je suis obligé de me tourner vers les autres pour obtenir de l’aide.

C’est pourquoi je vais vers quelqu’un et lui dis: « S’il vous plaît, jusqu’à présent, je pensais que je n’avais pas besoin de vous. Je suis d’accord que j’étais irrespectueux envers vous. Je n’essaie pas de me justifier, mais il était naturel pour mon ego de se comporter comme ça. Mais maintenant, j’ai besoin de vous, je n’ai pas le choix. C’est pourquoi je viens vous prier de devenir mon ami et m’aidiez à porter cette charge. Et si vous avez besoin de quelque chose comme ça, alors je pourrais aussi vous aider!  »

Nous commençons tout cela à partir de l’ego. Mais après cela, à travers des efforts égoïstes, nous voyons que nous avons besoin d’une vraie connexion réciproque sur une base permanente. Et si nous persévérons dans notre travail par des «groupes de dix » et des ateliers, nous commençons à sentir comment de cette connexion réciproque permanente quelque chose de nouveau est né. Si nous ne nous retirons pas et nous surmontons la froideur qui apparaît de temps à autre, nous finirons par découvrir que nous pouvons utiliser ce modèle des groupes connectés de dix comme un outil, comme un moyen, comme un levier.

Ceux-ci sont les moyens obligatoires fondamentaux, c’est un «point dans le cœur» qui inclut tout le monde, à partir duquel nous commençons notre lignée spirituelle ascendante si nous nous connectons à cela de la bonne façon. Et alors, nous demandons à la connexion entre nous des résultats de plus en plus qualitatifs. Tout né seulement de la connexion et tout le reste, l’enseignant, les livres, favorisent seulement cela. Mais la chose principale est la connexion dans laquelle l’ascension est réalisée.

Par conséquent, il n’est pas nécessaire d’attendre que je vous apporte la spiritualité sur un plateau. Vous la découvrirez seulement au sein de votre connexion, dans le groupe des dix. Par conséquent, il est nécessaire de s’efforcer pour que cet atelier se maintienne en permanence sans s’arrêter même un instant. Pour chaque état qui apparaît dans ma vie, c’est comme si je discutais sans fin avec les amis dans cet atelier . C’est comme si je me trouvais dans le dialogue, en discussion avec eux à chaque instant et de cette manière je clarifie toutes les questions.

Je n’ai pas d’autre moyen pour sortir de n’importe quelle situation en dehors du centre du groupe des dix! Pour tout dans la vie, je ne pars que de ce point de notre connexion, de notre conscience collective, dans laquelle chacun d’entre nous s’annule, tous sont liés les uns aux autres, et se complétent les uns les autres.Ce n’est qu’ainsi qu’il y aura la réalisation du point correct et précis, que c’est mon point dans le cœur qui se connecte à tout le reste. C’est ainsi que j’ai besoin de me représenter tout le temps.

Et ainsi à travers les amis j’essaie de développer l’importance de l’objectif, d’être « allumé » par leur enthousiasme. Je les apprécie comme les plus  grands et je suis heureux d’avoir  mérité une connexion à d’autres dix parmi les plus grands de la génération. Je remercie le Créateur car Il me les a envoyé afin que je sois sûrement capable de communiquer avec Lui.

En effet, je ne ressens toujours pas le Créateur, mais j’ai déjà une connexion à Lui à travers ce groupe de dix (grâce à ce Minyan). Peut-être que la connexion n’est toujours pas très bonne et c’est toujours égoïste de ma part et je n’ai donc pas entendu la voix du Créateur dans l’écouteur, mais ce téléphone existe déjà et ça fonctionne. Je parle dedans et je crois que le Créateur m’entend. Parce que j’ai préparé le Kli, cet appareil, nous sommes reliés ensemble, nous nous sommes annulés; j’apprécie et je respecte les amis et je suis sûr que le Créateur est celui qui m’a organisé ce groupe, a mis  ma main sur le bon lot et dit, choisissez pour vous-même.

De la 1ère partie du Cours quotidien de Kabbale du 04/07/13Les écrits du Rabash

Étude : les gens avec une plus de maîtrise de soi sont plus heureux

Dr. Michael LaitmanAux nouvelles (de The Atlantic) : « Assez improbable, les gens qui sont mieux capable de résister à des impulsions déclarent être plus satisfaits de leur vie.

Parmi les biens les plus précieux de l’humanité se trouve la maîtrise de soi, selon Wilhelm Hofmann et son équipe de chercheurs de l’Université de Chicago. Ils la définissent comme « la capacité de remplacer ou de modifier les réponses intérieures de soi » et de s’abstenir d’agir par impulsion…

Plus les gens disent qu’ils ont de maîtrise de soi, plus ils déclarent être satisfaits dans leur vie. Et contrairement à ce que les chercheurs s’attendaient, les personnes ayant le plus de maîtrise de soi étaient également plus susceptibles d’être heureux à court terme. En fait, quand ils ont analysé les données en profondeur, ils ont constaté que l’augmentation du bonheur de ces gens dans une large mesure représentait l’augmentation de la satisfaction dans la vie.

Comme ils vaquent à leurs occupations quotidiennes, les gens avec beaucoup de maîtrise de soi semblent être généralement des esprits élevés, et à long terme, ils sont plus satisfaits de leur vie. Pour expliquer pourquoi il en serait ainsi, les chercheurs ont mené une autre enquête en ligne. Ce qu’ils ont compris, c’est qu’au lieu de constamment se dénier, les gens dans les hauteurs de la maîtrise de soi sont tout simplement moins susceptibles de se trouver dans des situations où il s’agirait encore d’un problème. Ils ne perdent pas de temps en batailles internes sur l’opportunité ou non de manger une deuxième part de gâteau. Ils sont au-dessus de telles tentations mesquines.

Mon commentaire : Justement, la restriction (Tsimtsoum Aleph) et la réception après un certain calcul avec une intention spécifique (l’écran et la Lumière Réfléchie) rendent la réception aiguë (la Lumière de NRNHY), au point qu’une personne peut sentir sa source, le Créateur, dans chaque plaisir ! C’est la voie de la sagesse de la Kabbale qui nous enseigne à révéler le Créateur, en recevant le plaisir de Lui.

Nous regarder du niveau du Créateur

Dr. Michael LaitmanLa Kabbale est la plus grande  psychologie spirituelle. Elle ajoute une dimension à chaque mouvement que nous faisons, à chaque intention, désir et action … C’est quelque chose qui manque à la psychologie de ce monde. La psychologie matérialiste parlent de beaucoup de choses, mais elle « est suspendue » dans l’air.
Il est impossible de mesurer, toucher, prendre des notes précises, (gardez à l’esprit que les humains sont des ordinateurs) mesurer nos désirs, intentions et les interactions car pour être en mesure de le faire, nous devons atteindre un niveau de développement plus élevé et nous élever de notre état actuel au Créateur.
Au degré de notre similitude avec le Créateur, nous commençons à nous regarder nous-mêmes de Son niveau. Ensuite, nous pouvons nous mesurer et nos sentiments avec une « sonde » que nous « plaçons à l’intérieur » de chacun de nos désirs, propriétés, intentions, directions, etc Nous acquérons une chance non seulement de  les mesurer, mais aussi de prendre des notes précises, transférer, échanger, comparer les données que nous avons reçues, et se connecter les uns aux autres … En d’autres termes, nous acquérons un système de connexion.
Cependant, il est possible  d’agir comme si nous avions atteint le niveau supérieur, il n’y a pas d’autre moyen d’y parvenir. De même, les humains sont à un niveau de développement supérieur à celui de mécanismes électroniques et  automatiques qu’ils créent.
Quand il s’agit de la philosophie, nous devons garder à l’esprit que ce qui a trait à des spéculations relative à un domaine  plus élevé des personnes qui sont encore à l’état minéral inférieur. Toutes les tendances philosophiques sont sans fondement. Cependant, quand elle monte à un niveau plus élevé et parle de quelque chose qui est au-dessous d’elle, elle acquiert une position qui est similaire à la relation entre les racines et les branches. Les branches ne peuvent pas contempler les racines car eles n’ont pas la moindre idée de ce qu’elles sont.
De « les secrets du livre éternel » de KabTV 11/03/13

L’essence de la Torah

Dr. Michael LaitmanLa Torah a été donnée afin qu’une personne puisse atteindre le niveau du Créateur. Toute son essence est dans cette réalisation.
Ce qui y est décrit sont seulement nos désirs égoïstes qui constituent l’essence d’une personne, et la façon de modifier progressivement l’intention égoïste de chacun en une intention altruiste. Un tel changement de nos 613 désirs est appelé gardez les Mitsvot. »
Tous les termes et concepts de la Torah: « mari », « femme », « terre », « maison », « âne », « pain », et ainsi de suite parlent des niveaux de nos désirs minéral, végétal, animal et «parlant ».
La Torah parle de ce qui se passe à l’intérieur d’une personne. Certes, par rapport à ce que nous organisons chez nous et dans notre société ensuite ce sera comme une image miroir de ces lois.
De « Les secrets du livre éternel » de KabTV 11/03/13