Démocratie d’école maternelle

Dr. Michael LaitmanAutrefois, les autocrates régnaient sur le monde. Ils avaient le pouvoir absolu et gouvernaient les gens pendant une longue période.

Puis vint l’ère industrielle, la bourgeoisie s’est renforcée et certains monarques sont restés comme des symboles spéciaux, un bel appendice de la vie du pays. Au lieu de monarques, un système étatique plutôt «vague» a vu le jour dirigé non pas par un seul homme, mais par le pouvoir de l’argent, ce qui signifie les personnes qui en ont.

Ils dominaient le monde, à la fin, ce n’est que quelques familles qui ont commencé à gérer les flux de trésorerie il y a trois, quatre ou même cinq siècles. Par ailleurs, même alors, elles « géraient » la têtes couronnées, renversant les uns et intronisant les autres.

Donc, le monde est conduit par beaucoup d’argent et leurs propriétaires sont au-dessus des pays et des frontières. Ils ont leur propre carte du monde et les gouvernements démocratiques servent de «façade». À la base, la démocratie est «la maternelle» du monde avec des nounous qui calment les « élèves » et obtiennent d’eux tout ce dont ils ont besoin. « Des enfants », calmes et agréables, c’est ça, la démocratie.

A mes yeux, c’est le régime le plus secret et trompeur. Le roi est une autre chose, lui ouvertement, sans se cacher, il déclare sa souveraineté sur tout le monde. Tout est clair avec lui: Il est le seigneur, il décide, et il est entouré par des gens puissants et riches. D’autre part, personne n’a de pouvoir réel ni de véritable responsabilité dans la démocratie. Aujourd’hui, un politicien dit une chose, demain, une autre. Nous sommes très fiers de cette forme de gouvernement, mais en essence, elle est plus méprisable que toutes les autres en raison de sa fausseté et chaque jour nous voyons cela plus clairement.

Les dirigeants démocratiquement élus n’ont aucun pouvoir efficace dans le cadre du système et sont incapables de résoudre les problèmes. En réalisant cela aujourd’hui, les masses les traitent en conséquence. Comme les masses n’ont aucun pouvoir réel, ainsi le gouvernement n’a pas non plus le pouvoir. Ses membres ont juste « trouvé une bonne place », avec un salaire élevé, les primes, des vacances, etc. En outre, ils savent comment argumenter l’autre et passent beaucoup de temps à cette activité productive. Avec le temps, tout le monde va voir ça. A un moment de la réalisation du mal, cela va nous aider à changer la situation.

D’autre part, avec une véritable monarchie, un roi intelligent et adéquat se souciait de son peuple plus que les membres actuels du Parlement et les ministres avec toutes leurs belles paroles. Le roi sentait: «C’est mon pays, mon trésor, ma propriété. » En revanche, les dirigeants d’aujourd’hui ne voient pas leur peuple. Ils perçoivent les gens comme néant, aussi éphémères que s’ils n’étaient pas là du tout …

Bien sûr, cela ne signifie pas que les tendances autoritaires modernes sont positives. Ici, le fait est que les différents pays détiennent différentes formules de pouvoir. Nous devons prendre en considération le caractère des gens et leur éducation, ainsi que d’autres facteurs. Par exemple, la Russie a tendance à avoir un gouvernement d’un seul homme: les gens veulent avoir la possibilité d’organiser leur vie, et préfèrent voir une personne au sommet, pour plus de clarté. D’autre part, la bonne vieille opposition des Républicains et Démocrates est un tel fouillis que les Américains eux-mêmes ne peuvent plus comprendre quels processus sont au pouvoir.

La Russie n’est pas fondamentalement différente de celle de l’Amérique. Après tout, les Américains, mais sous une forme voilée, sont beaucoup plus strictes que  la Russie. Extérieurement, les Etats-Unis est un pays libre, mais en fait, il n’y a pas beaucoup de liberté chez eux.

Ce n’est ni bon ni mauvais, les élites n’ont juste pas le choix. L’Etat, c’est le pouvoir et il a besoin d’outils pour l’appliquer. Les gens doivent être constamment maintenus dans certaines limites. Si vous ouvrez une porte devant ça, vous devez fermer l’autre, et il faut les moyens appropriés.

Le problème aujourd’hui, c’est le système éducatif qui est sous la critique à la fois en Russie et aux États-Unis. Et c’est pourquoi rien ne peut aider les gouvernants qui restent au pouvoir. Toutes les discussions vont leur tomber car aujourd’hui, ils sont incapables d’approcher la nouvelle génération. Ils ne savent pas comment aborder les jeunes et les grands de ce monde, les dirigeants et les riches, et ils sont impuissants ici. Ce n’est pas à l’intérieur de la puissance humaine, c’est déjà un programme interne de développement humain, se déplaçant dans une nouvelle phase et nous amenant à un nouvel état. C’est pourquoi aujourd’hui, il est inutile de comparer la Russie et l’Amérique, et en général, tout le monde. Tout est en train de s’effondrer.

La seule question est de savoir comment cela se termine. Et cela dépend de notre choix. Quoi qu’il en soit, par la reconnaissance du mal, nous comprenons que nous devons changer notre nature, car il n’existe aucune possibilité de résoudre les problèmes, non pas dans la société, non pas dans l’industrie, pas dans le commerce, et pas au pouvoir. Tout est causé par la nature humaine. C’est le seul facteur que nous pouvons changer, et alors tout sera changé.

C’est ce que l’humanité a besoin de comprendre. Lorsque cette compréhension viendra, les gens perdront la foi dans tout le reste et pourront admettre  «Rien d’autre n’est nécessaire sauf travailler sur la nature humaine. »

Cette solution ne sera pas réalisée de la façon habituelle, mais par le biais de l’automatisation dans divers domaines. Nous allons créer une nouvelle industrie où les robots vont prendre en charge presque toutes les fonctions. Nous allons passer à cela même dans d’autres domaines, y compris la médecine et le commerce. Laissez les machines automatiques travailler partout et les gens vont simplement gérer les processus, assurer la maintenance et développer de nouvelles technologies. Dans tout le reste, outre les besoins de base, une personne sera engagée dans une chose: les études, la formation et l’éducation qui va garantir à chacun l’unité dans ce monde.

De la 4ème partie du Cours quotidien de Kabbale du 29/07/13, Les écrits du Baal HaSoulam

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed