La Lumière remettra tout à sa place

congrès, groupeBaal HaSoulam écrit qu’il n’y a qu’une seule âme, un seul désir qui a été créé. La spiritualité n’est pas divisée en parties, donc elle se trouve complètement en chacun de nous et tous ensemble.

« En chacun de nous» signifie que si je peux m’inclure dans tout le monde, alors je découvre l’âme collective qui ne veut pas dire seulement ces milliards qui vivent aujourd’hui, mais aussi ceux qui ne sont pas encore nés et naitront dans le futur. Ce n’est pas l’image que nous imaginons.

En d’autres termes, il s’agit d’un seul volume, une seule âme, une seule substance. Cela nous  été révélé seulement dans la mesure que nous pouvons exister correctement et à un iveau d’intensité où nous pouvons interagir.

Conformément à cela les propriétés de chaque personne sont déterminées, et chaque particule en chacun de nous. Il y a des gens qui se caractérisent par la diffusion, ce qui signifie le contact avec un grand nombre de personnes, et il y a ceux qui sont à l’opposé, ils sont caractérisés par une connexion avec un cercle restreint de personnes, mais avec un haut niveau d’intensité de connexion avec eux. Autrement dit, c’est selon la qualité ou selon la quantité, en chacun de nous il y a à la fois ceci et cela en fonction des caractéristiques de son âme.

Par exemple, le cœur, alors qu’il est clairement impliqué dans son travail étroitement ciblé, se connecte à une multitude d’organes. Alors que d’autres systèmes, comme les vaisseaux sanguins, le système lymphatique, le système nerveux, et d’autres, en revanche, s’étendent partout, pour atteindre toutes les parties du corps. Nos liens sont aussi comme ça. Il est possible de voir cela en ce qui concerne ce à quoi la personne aspire. Je vois cela à l’égard de mes étudiants, par exemple, combien ils sont plus ou moins aptes à se trouver eux mêmes (pour autant que je puisse voir).

Mais cela n’a généralement pas d’importance, parce que la Lumière nous met apparemment là où nous sommes. Il n’y a rien de nouveau, nous hâtons seulement notre développement en attirant la Lumière Environnante. D’autre part, elle va nous faire progresser de toute façon selon le plan de la nature. Mais ce programme ne se trouve qu’au plan de la Lumière de Nefesh (du mot « Nefesha »), ce qui signifie l’état inanimé.

Autrement dit, la lumière nous pousse tout le temps et nous fuyons parce que cette pression est perçue comme négative, nous sommes toujours en développement dans ce sens. Mais ce type de développement n’est pas bon car il peut conduire à de grandes catastrophes naturelles, les guerres, etc. Et si nous ne faisons rien, alors c’est tout ce qui nous attend.

Inversement, si nous invitons l’accélération de la Lumière Supérieure, sa plus grande illumination sur nous-mêmes, alors nous progresserons plus rapidement.

Baal HaSoulam dans «Lettre 13», écrit sur le travail en groupe: Vous devriez savoir qu’il y a beaucoup d’étincelles de sainteté dans chacun d’eux dans le groupe [parmi nos amis], quand vous assemblez toutes les étincelles de sainteté en un seul endroit [en un désir], comme des frères, avec l’amour et l’amitié, vous aurez certainement [c’est-à dire, atteindre] un très haut niveau de sainteté pendant un certain temps, de la lumière de la vie [le niveau du don sans réserve].

Du Congrès de St. Petersbourg “Jour deux” 7/13/13, Cours N° 3

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: