Moi = La lumière = Le Créateur

Question: Au cours du dernier congrès il y avait un sentiment clair que tout ne dépend que des amis, qu’ils font tout pour atteindre l’objectif, et que nous apprécions cet état. Ensuite, vous avez dit que dans cet état nous avons oublié le Créateur. Où est la frontière entre les amis et le Créateur? Quels efforts devons-nous faire maintenant afin d’ajouter à l’état de notre unité avec le Créateur?
Réponse: C’est une question difficile. Si je crois que le Créateur fait tout, alors qu’est-ce que les amis font? Si je crois que le Créateur gère mes amis et me donne à travers eux, cela signifie que je connecte les amis au Créateur et que je suis extérieur aux deux, ou que je me connecte aux amis et que nous Le cherchons tous, mais nous sommes ensemble, et qu’il n’est pas encore parmi nous. Alors, comment pouvons-nous trouver le bon état ici?
Baal HaSoulam dit que pour avancer correctement, nous devons imaginer un état égal simultanément ( un triangle équilatéral sur le dessin): le Créateur, le groupe et moi. Nous devons nous  rencontrer au centre afin de Le trouver, moi-même et aussi le groupe, les trois éléments. Par conséquent, nous devons aspirer au centre de sorte que ces trois éléments évoluent constamment ensemble dans notre conscience: Moi, le groupe ou la Torah (la lumière), et le Créateur.
I = The Light = The Creator
Nous devons constamment avoir le sentiment que nous nous rapprochons  jusqu’à ce que nous nous trouvions au centre. Cela signifie que la condition pour le développement spirituel est Moi = la Lumière = le Créateur. Lorsque ces trois paramètres en moi sont identiques, cela signifie qu’ils sont tous en un point.
De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale 21/07/13, Shamati # 59 « a propos du bâton et du Serpent »

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed