La création a été brisée en morceaux et ils sont dans nos mains

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qu’est-ce que cela signifie d’être le partenaire du Créateur?
Réponse: Il est dit que le Créateur commence la création et le juste la finit. Notre travail consiste à prendre tout ce qu’Il a préparé pour nous, ces blocs de Lego, tout ce casse-tête et de reconstruire l’image initiale qu’Il a créé. Ainsi, nous devenons des partenaires du Créateur.
Nous recueillons sa création, mais dans sa forme opposée. En rassemblant et en mettant ensemble toutes les parties de la création, nous découvrons où chaque partie a été créée, pourquoi elle a été créée de cette façon, comment elle est reliée aux autres parties, et ce qui doit être fait afin de se connecter aux autres.
C’est comme si nous avons un tas de pièces d’une machine qui a été séparées et se sont toutes mélangées dans une confusion totale. Nous ne savons pas par où commencer ni comment connecter ces pièces, mais cette pile contient tout ce dont nous avons besoin et rien ne manque à l’exception de l’art de savoir pourquoi elle a été créée de cette façon, dans quel but, et ce qui doit être fait de sorte que ce mécanisme marche.
Quel genre de travail cette machine devrait faire? Comment y- suis-je connecté pour que je devienne une partie intégrale de cette machine? Cette machine a les éléments de la nature, végétale, et animale avec lesquels il est plus facile de gérer et que je trouve plus facile à organiser. Mais il y a la partie parlante avec laquelle je ne sais pas quoi faire, je ne comprends pas et elle ne peut être connectée. C’est seulement possible avec l’aide du Créateur.
C’est seulement en mettant la machine en même temps, ce puzzle, que nous atteignons l’essence de l’attitude du Créateur à notre égard. Nous n’atteignons jamais l’Emanateur lui-même, mais seulement Son attitude envers nous, nos récipients, son plan, l’idée de création, comme il est dit: «par Tes actions nous Te connaitrons. » Ainsi, nous apprenons comment la Lumière de Hassadim remplit les récipients et puis la lumière de Hokhma, puis nous atteignons Keter par Bina et Hokhma, ce qui signifie la pensée de la création.
Mais c’est la pensée de la création par rapport à nous, et pas Lui. Nous n’avons pas de récipients pour L’atteindre effectivement. Du moins c’est ce que disent les kabbalistes. Nous ne savons pas ce qui se passe par la suite aux niveaux supérieurs après la fin de la correction.
De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 25/06/13, Shamati n ° 54 «Le but du travail »

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed