Moment inadéquat, endroit non approprié

Dr. Michael LaitmanQuestion: Pourriez-vous s’il vous plaît; nous parler de votre première rencontre avec la Lumière et de votre expérience de sortir de vous-même. S’il vous plaît racontez-nous les éclaircissements et les pensées que vous aviez cette journée.
Réponse: C’est arrivé quand j’étais en route pour un cours avec mon professeur. Il pleuvait des cordes, un vrai déluge. A mi-chemin, ma voiture a calé.
Il était deux heures du matin dans un lieu de désolation, sans personne autour. Qui circulait dans ce genre de temps? Je me suis arrêté. Je ne pouvais rien faire. Je suis sorti de la voiture, ouvert le capot, mais ce fut encore pire, la pluie a inondé le moteur. Il s’est avéré que mon carburateur avait lâché. Je me suis maudit ainsi que le monde entier, je suis rentré dans la voiture et tout d’un coup de tout ce désespoir, j’ai senti le Créateur.
Sérieusement! Je ne plaisante pas. C’est une histoire vraie. Bien sûr, avant et après la situation j’ai vécu différentes sensations comme vous tous. Pourquoi je vous apporte cet exemple? C’est parce que ce genre de rencontre se produit à la fois généralement totalement dans un endroit inadapté et il semble que cela n’est pas lié à notre état intérieur.
Nous passons par un processus d’accumulation qui dure un certain temps et dépend de notre inspiration, de l’état précédent et de nombreuses autres conditions, alors il apparait en nous. En règle générale, il arrive sans aucune agitation extérieure. Pour cela, nous n’avons pas à méditer et nous ne devons avoir des sensations particulières.
Quandcela sera censé se produire, cela rrivera. Cependant, vous devez continuer à travailler systématiquement.
du congrès de St Petersbourg, jour 1, cours 1 le 12/7/2013

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed