Daily Archives: 15 août 2013

Quand les prières deviennent un chant

Dr. Michael LaitmanQuestion: Faut-il aspirer à la joie dont nous parlons tout le temps ou viendra-t’elle naturellement?
Réponse: Nous devons constamment ressentir de la joie. Cela signifie que je suis rempli de l’Esprit de vie qui vient par le groupe qui me maintient constamment concentr » sur l’importance de l’objectif, que nous sommes spéciaux, que nous avons été choisis pour cette mission, pour ce grand travail afin de servir les autres .
Cela réjouit le Créateur quand nous servons les autres, c’est notre plus grand et le plus important travail et cela doit être fait avec joie. Sinon, vous êtes probablement aller dans la mauvaise direction et ne serez pas connectés à la Lumière, au Créateur.
Vous ne pouvez pas pleurer ni effectuer le travail spirituel en même temps. Vous devez vous concentrer.
Voyez ce que le roi David dit dans le livre des Psaumes. Il décrit les grands problèmes que l’on rencontre le long de la voie spirituelle, mais tout est fait avec joie. Par conséquent, ce ne sont pas seulement des prières, mais une chanson!
Du congrès de Saint-Pétersbourg « jour 3 » 14/07/13, Leçon 5

Ne laissez pas tomber l’humanité

Dr. Michael LaitmanQuestion: Est-il utile de comprendre que, pour l’essentiel, il n’y a pas de libre choix maintenant?
Réponse: En effet, de nos jours, il n’y a pas de libre choix. Le monde se détériore alors que nous nous tenons de côté et regardons. Ce n’est pas bon. L’humanité glisse apparemment  vers le bas et nous devons essayer de la tenir, de l’arrêter.
Je dis cela sériseusement. Je me sens comme si j’avais des mains gigantesques ou comme si j’avais un gigantesque filet dans mes mains, et je dois arrêter tout le monde parce qu’ils sont attirés vers le bas, et si rien n’est fait, ils vont nous tirer avec eux. Cela n’est pas souhaitable. Le programme de la nature, le programme du Créateur, ne peut pas être changé.
C’est comme un père aimant et strict qui prend sa ceinture à la main et commence à enseigner à son fils rebelle.
Du congrès de Saint-Pétersbourg « jour 3 » 14/07/13, Leçon 5

Quelle communauté internationale?

Dr. Michael LaitmanOpinion (Richard N. Haass, président du Conseil des relations étrangères, USA): «Dès qu’unmalheur se produit – Iran qui se rapproche de l’acquisition d’armes nucléaires, … certain fonctionnaire ou un observateur inviteront la communauté internationale à intervenir. Il n’y a qu’un seul problème: il n’y a pas de «communauté internationale».
«L’Assemblée générale des Nations Unies s’en rapproche le plus, mais on ne peut guère attendre d’une organisation qui met sur le même pied  les Etats-Unis ou la Chine que, disons, Fidji ou la Guinée-Bissau. …
Nulle réforme de l’ONU ne pourrait changer fondamentalement les choses. Aujourd’hui, les grandes puissances ne s’entendent pas sur les règles qui devraient mener le monde, encore moins sur les sanctions en cas de leur non-respect. Même là où un accord de principe existe, personne n’est vraiment d’accord en pratique avec pour résultat un monde qui est plus chaotique et dangereux qu’il ne le devrait ».
« 
Mon commentaire: L’ensemble de l’avancement vers la perfection vient de la « reconnaissance du mal»: la révélation de l’imperfection de notre nature égoïste. Ce n’est que lorsque l’être humain, les gens, et le monde seront finalement convaincus de la corruption totale de cette nature, que l’individu et le monde se feront un plaisir d’y renoncer. Ensuite, la force supérieure de la nature sera révélée dans leurs sensations. Les gens lui demanderont de les changer, et elle les corrigera. Tout ce qui nous arrive n’est que pour nous amener à cet événement.

Questions après le congrès, 6ème partie

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quelles devraient être les interactions entre des proches de sexe différents dans le travail spirituel, disons entre père et fille ou frère et sœur, s’ils étudient tous deux la Kabbale?
Réponse: Elles devraient être normales, (courantes, habituelles), car ces personnes ne sont liées entre elles qu’au plan matériel, alors que dans la dimension spirituelle, il y a d’autres types d’associations entre elles.
Question: Quels sont les moyens pour un groupe de femmes de leur permettre d’accepter plus facilement la satisfaction venant d’un groupe d’hommes dans le but de plaire au Créateur?
Réponse: Elles peuvent y parvenir en étendant leur aide et leur soutien.
Question: Qu’est-ce qu’un « ? Désir des femmes unifié »
Réponse: Il s’agit d’une accumulation de tous les désirs des femmes dans un ensemble en une image d’une femme. L’unité des femmes est semblable à celle des hommes. Et pourtant,c’est purement féminin, puisque c’est leur nature. Quant à sa mise en œuvre, c’est comme pour celui des hommes.