Questions après le congrès, 5ème partie

Dr. Michael LaitmanQuestion : Quand nous « sommes frappés sur la tête » et coupons tous nos sentiments, émotions et pensées, où pouvons-nous trouver un équilibre ? Où commençons-nous notre ascension ?

Réponse : En s’engageant dans des actions mécaniques.

Question : Disons, on a peur que notre désir atteigne la Makhsom et « se réalise », alors il n’y aurait plus rien à quoi aspirer. Pouvez-vous s’il vous plaît expliquer cette situation et nous dire quoi faire avec ?

Réponse : Cela signifie que l’on n’a pas de désir de donner sans réserve.

Question : Cela peut-il ralentir notre entrée dans la spiritualité ?

Réponse : Oui.

Question : Pourriez-vous expliquer s’il vous plaît pourquoi nous avons besoin de la famille afin de progresser spirituellement ? Quelle est la différence entre les hommes et les femmes mariés et les célibataires ? Si toutes mes actions réelles font des efforts pour s’unir au groupe et se préoccuper de lui (et je crois vraiment en lui), alors pourquoi dois-je trouver ma seconde « moitié » dans la spiritualité et fonder une famille ?

Réponse : Dans ce monde, on devrait correspondre au monde supérieur. C’est pourquoi chacun devrait avoir une famille si c’est possible. Par cela, nous accélérons notre chemin spirituel et ne le ralentissons pas.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: