Daily Archives: 22 août 2013

Le travail quotidien pour le bien de la correction finale

Dr. Michael LaitmanNous représentons l’adaptateur entre le Créateur et la création, un lien de connexion, la nation choisie, le « royaume de prêtres ». Nous sommes ceux qui ont reçu cette mission du Créateur et chaque jour nous devons entendre ces instructions à nouveau du Mont Sinaï, comprendre que le monde entier n’est rien qu’un désir de recevoir qui est perçu en nous sous forme de nature minérale, végétale, animale et humaine. Notre mission est d’amener tous ces niveaux à l’adhésion avec le Créateur.

D’autres personnes n’ont pas de liberté de choix, ni aucune action ou pensée indépendante ; rien n’est sous leur contrôle. La force supérieure agit en elles et les met devant nous pour nous donner du travail, qui est de les conduire vers le Créateur. Par le biais de ce travail, nous allons atteindre la haute mission qui incombe à la nation d’Israël.

Nous devons avoir ce regard vis-à-vis de toute la réalité et de l’image entière qui se présente à l’intérieur de notre désir de recevoir. Cela importe peu la manière dont nous imaginons les actions en matière de diffusion ou du travail pour atteindre l’unité et rechercher la force supérieure qui nous corrige et nous unit, nous amenant à une bonne vie, mais naturellement à travers tout cela, nous nous impliquons dans l’adhésion avec le Créateur.

A nos yeux, l’univers entier est divisé en deux moitiés : le Créateur et le désir qui doit être amené à l’adhésion avec Lui. Grâce à ce travail, nous allons atteindre l’adhésion avec le Créateur. Telle est notre mission et c’est le seul travail qui existe en réalité. Après tout, tout le reste se déroule simplement en conformité avec le programme de la création dans lequel il n’y a pas de libre arbitre ou d’action de la part de la créature.

Chaque fois que nous faisons appel aux gens, à la nation physique d’Israël ou aux nations du monde, en chacun d’eux, nous devons voir le désir que nous devons mener à l’adhésion avec le Créateur. Et même si nous parlons aux gens en termes simples, nous devons toujours nous souvenir du Créateur, qu’Il a ordonné ce travail et nous a choisis pour être Ses serviteurs et Sa nation sainte, ce qui signifie un régulateur ou Ses représentants. À côté de lui, il existe le « matériau » sans libre arbitre, c’est-à-dire tous ceux qui ne possèdent pas le désir de se rapprocher du Créateur, et nous devons les amener à cette adhésion. C’est là que réside notre mission.

Une personne qui effectue ce travail et tente même dans la forme la plus externe d’amener ce « matériau humain » vers le Créateur accomplit la mission la plus importante. Même si ce n’est que le début, c’est plus important que toute autre chose. Nous devons comprendre, sentir, et fixer notre intention pour que notre action de départ comprenne le résultat final, qui est d’amener la nature minérale, végétale, animale et humaine à l’adhésion avec le Créateur. Au début de chaque action, nous devons comprendre que nous le faisons pour le bien de la correction finale.

De la préparation au cours quotidien de Kabbale du 15/08/13

Wall Street réduit ses effectifs

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles (à partir de MarketWatch): « Est-ce que les banques d’investissement et les traders sont confrontés à une quasi-extinction très bientôt?

« Oui, selon l’analyste Meredith Whitney.

«Nous sommes au bord du précipice d’une réduction drastique des effectifs à Wall Street, dont l’étendue n’a jamais eu de précédents auparavant», a déclaré Whitney dans une récente note de recherche de clients, acquis par le New York Post.

« Whitney dit que le secteur financier est réglé pour voir des mises à pied pouvant atteindre 100.000 ou autant que 15% de la force de travail dans les 18 prochains mois, car les banques se trouvent confrontées à établir de contrats dans un contexte économique morose et de confusion.

Mon Commentaire: Quand il devient clair que les employés ne peuvent plus faire des bénéfices, ils sont licenciés. Ceci suggère que la crise entre dans sa phase décisive, l’effondrement du secteur financier et personne ne peut l’arrêter. Cela ne me réjouis pas, mais j’ai prévenu il y a 5-6 ans à ce sujet dans ce blog. Je vous conseille de regarder les nouvelles prévisions dans ce blog.

Le seul point de liberté

Dr. Michael LaitmanLe Créateur a créé le désir de jouir et l’a préparé pour l’adhésion à Lui, ce qui signifie l’état final que cette volonté doit atteindre, vouloir devenir semblable à la Lumière. A l’intérieur, il reste le même désir de jouir, mais à l’extérieur, il prend la forme de la Lumière, la propriété du don.
Pour que le désir de plaisir veuille  devenir comme le Créateur, c’est-à- dire souhaiter l’adhésion, il doit avoir les propriétés de la lumière, en plus de sa propriété de réception. Et il doit aussi explorer sa propriété, pour comprendre, ressentir et prendre conscience de son attachement à elle et voiloir se débarrasser de lui,  le comprendre sous la forme directe et inverse. En outre, il a également besoin de comprendre et de sentir le désir du don et de les comparer les uns  les autres.
Il s’avère que le Créateur a créé ce désir d’être polyvalent et de combiner de nombreuses nuances entre ces deux propriétés: le désir de plaisir et le désir de donner. Sur la base de l’inclusion d’une propriété à une autre, il commence à comprendre toutes les propritétés, et après tout l’examen, il obtient l’esprit, la tête, qui est l’intention, la capacité de faire des actions conscientes.
Mais avec toute cette complexité du désir de jouir, composé d’une armure intelligente des propriétés de réception et le don de l’esprit et du cœur, c’est dans l’intention et l’action, dans la pensée et de sentiment, au fond, il n’y a qu’un point important,  le point du libre arbitre. Et le reste est géré par ce point.
Si la créature atteint ce stade, elle est alors appelée »Yashar-El » (droit au Créateur), Israël. Et tout ce que l’être créé à l’intérieur de sa compréhension, réalisation, intégration mutuelle des désirs, intentions et pensées, à l’exception de ce point, n’appartient pas à Israël, mais appartient à sa conséquence, ce point de libre choix, et tout le reste en découle.
Le Créateur est la propriété du don et traite bien les pécheurs et les justes. Aucun changement ne se produit jamais en lui. Le désir de plaisir, sauf ce seul point Israël, est complètement dans la puissance de sa nature. Il peut changer, mais uniquement en raison de la seule libre modification qui est possible dans ce système, qui est appelé le point d’Israël.
Par conséquent, nous devons comprendre que la force supérieure et le désir de jouir  sont au repos absolu. Le seul élément de création qui peut changer et décider quelque chose, c’est Israël. Par conséquent, il n’est pas nécessaire de regarder ceux qui n’ont pas de point dans le cœur, car ils n’ont pas de libre choix. Bien qu’ils ressemblent auxgens, ils ne sont pas ces gens, les fils d’Adam, qui sont similaires (Domé) au Créateur, comme le point dans le cœur.
Donc, peu importe ce qui se passe dans ce monde, quelle que soit la façon dont ils attaquent et se moquent de nous ou s’ils sont pour ou contre nous, tout cela est la manifestation de la volonté de plaisir par rapport à nous. Il nous montre la nécessité de réaliser notre libre choix afin de l’amener à l’adhésion au Créateur. C’est notre travail.
De la préparation au cours quotidien de Kabbale 15/08/13

Ecoutez le cri des pierres

Dr. Michael LaitmanIl y a des gens qui ont l’aspiration à révéler le Créateur, l’étincelle dans le cœur. Dans la mesure où ils travaillent pour relier ces étincelles entre elles avec l’aide de la Lumière qui ramène vers le bien  la lumière règne en eux. Et s’ils s’efforcent également de communiquer avec ceux qui n’ont pas envie du Créateur, ils peuvent aussi faire briller sur leur vie la lumière qu’ils ont reçu plus tôt dans le travail avec l’autre.
Ainsi, d’abord il y a le travail dans le groupe, où grâce à la connexion où nous accumulons la Lumière entre nous. Ensuite, nous pouvons atteindre le grand public qui ne cherche pas la révélation du Créateur et devenir le ciment qui nous relie tous ensemble, pour y transférer un peu de lumière reçue. Et d’eux, nous pouvons recevoir le désir de nous unir, de devenir corrigé.
Ils ne comprennent pas que ces désirs sont dirigés vers l’unité et la correction, ils les perçoivent comme des défaillances individuelles, les problèmes de ce monde. Mais en fait, ce sont les mêmes questions éternelles de l’existence et des problèmes parce que tout dépend de si vous êtes plus près ou plus loin de la lumière, du Créateur. Nous devons entendre une prière pour haque problème, chaque cri né dans ce monde, même dans la pierre morte, une plante ou un animal.
Il ne manque que la révélation du Créateur à tout type de création. Mais nous pouvons aborder ceci délibérément par notre libre choix et c’est pourquoi nous devons assumer la responsabilité de toutes sortes de créatures et leur fournir la connexion. De cette façon, nous faisons la volonté du Créateur.
Plus grand dévouement et l’abnégation avec laquelle ceux qui sont appelés Israël « Yashar-El » ( « droit au Créateur») effectuent leur travail, plus le monde se corrige. Inversement, s’ils ignorent encore le travail qui leur est assigné, tout le monde souffre et cette souffrance se retoune finalement contre Israël afin de les pousser à commencer correction.
Par conséquent, il n’est pas nécessaire de percevoir ces problèmes comme une souffrance. Toutes les récompenses et les punitions sont de savoir si nous réalisons et ou la volonté du Créateur. C’est toute la récompense et toute la punition.
De la préparation au cours quotidien de Kabbale 20/08/13