Le seul point de liberté

Dr. Michael LaitmanLe Créateur a créé le désir de jouir et l’a préparé pour l’adhésion à Lui, ce qui signifie l’état final que cette volonté doit atteindre, vouloir devenir semblable à la Lumière. A l’intérieur, il reste le même désir de jouir, mais à l’extérieur, il prend la forme de la Lumière, la propriété du don.
Pour que le désir de plaisir veuille  devenir comme le Créateur, c’est-à- dire souhaiter l’adhésion, il doit avoir les propriétés de la lumière, en plus de sa propriété de réception. Et il doit aussi explorer sa propriété, pour comprendre, ressentir et prendre conscience de son attachement à elle et voiloir se débarrasser de lui,  le comprendre sous la forme directe et inverse. En outre, il a également besoin de comprendre et de sentir le désir du don et de les comparer les uns  les autres.
Il s’avère que le Créateur a créé ce désir d’être polyvalent et de combiner de nombreuses nuances entre ces deux propriétés: le désir de plaisir et le désir de donner. Sur la base de l’inclusion d’une propriété à une autre, il commence à comprendre toutes les propritétés, et après tout l’examen, il obtient l’esprit, la tête, qui est l’intention, la capacité de faire des actions conscientes.
Mais avec toute cette complexité du désir de jouir, composé d’une armure intelligente des propriétés de réception et le don de l’esprit et du cœur, c’est dans l’intention et l’action, dans la pensée et de sentiment, au fond, il n’y a qu’un point important,  le point du libre arbitre. Et le reste est géré par ce point.
Si la créature atteint ce stade, elle est alors appelée »Yashar-El » (droit au Créateur), Israël. Et tout ce que l’être créé à l’intérieur de sa compréhension, réalisation, intégration mutuelle des désirs, intentions et pensées, à l’exception de ce point, n’appartient pas à Israël, mais appartient à sa conséquence, ce point de libre choix, et tout le reste en découle.
Le Créateur est la propriété du don et traite bien les pécheurs et les justes. Aucun changement ne se produit jamais en lui. Le désir de plaisir, sauf ce seul point Israël, est complètement dans la puissance de sa nature. Il peut changer, mais uniquement en raison de la seule libre modification qui est possible dans ce système, qui est appelé le point d’Israël.
Par conséquent, nous devons comprendre que la force supérieure et le désir de jouir  sont au repos absolu. Le seul élément de création qui peut changer et décider quelque chose, c’est Israël. Par conséquent, il n’est pas nécessaire de regarder ceux qui n’ont pas de point dans le cœur, car ils n’ont pas de libre choix. Bien qu’ils ressemblent auxgens, ils ne sont pas ces gens, les fils d’Adam, qui sont similaires (Domé) au Créateur, comme le point dans le cœur.
Donc, peu importe ce qui se passe dans ce monde, quelle que soit la façon dont ils attaquent et se moquent de nous ou s’ils sont pour ou contre nous, tout cela est la manifestation de la volonté de plaisir par rapport à nous. Il nous montre la nécessité de réaliser notre libre choix afin de l’amener à l’adhésion au Créateur. C’est notre travail.
De la préparation au cours quotidien de Kabbale 15/08/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: